Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If you need an accessible version of this item please contact JSTOR User Support

On Joking Relationships

A. R. Radcliffe-Brown
Africa: Journal of the International African Institute
Vol. 13, No. 3 (Jul., 1940), pp. 195-210
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/1156093
Page Count: 16
  • Get Access
  • Read Online (Free)
  • Download ($1.00)
  • Cite this Item
If you need an accessible version of this item please contact JSTOR User Support
On Joking Relationships
Preview not available

Abstract

La Parenté à Plaisanteries. On constate chez plusieurs tribus africaines l'existence des rapports sociaux coutumiers tels que les interéssés ont le droit, et même le devoir, de s'injurier. Ce sont les parentés ou les alliances à plaisanteries. Le but de cette article est d'indiquer les conditions générales dans lesquelles ces usages se trouvent. C'est quand la structure sociale est telle qu'entre deux personnes il y a à la fois liaison et séparation que l'on trouve ou des relations de respect exagéré et de pudeur, ou leurs contraires, des relations de sans-gêne ou d'irrespect, de raillerie ou de badinage grossier, voire même obscène. Ce sont deux moyens alternatifs d'établir une alliance qui peut s'appeler extra-juridique.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
195
    195
  • Thumbnail: Page 
196
    196
  • Thumbnail: Page 
197
    197
  • Thumbnail: Page 
198
    198
  • Thumbnail: Page 
199
    199
  • Thumbnail: Page 
200
    200
  • Thumbnail: Page 
201
    201
  • Thumbnail: Page 
202
    202
  • Thumbnail: Page 
203
    203
  • Thumbnail: Page 
204
    204
  • Thumbnail: Page 
205
    205
  • Thumbnail: Page 
206
    206
  • Thumbnail: Page 
207
    207
  • Thumbnail: Page 
208
    208
  • Thumbnail: Page 
209
    209
  • Thumbnail: Page 
210
    210