Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

Savanna and Forest in Western Nigeria

W. B. Morgan and R. P. Moss
Africa: Journal of the International African Institute
Vol. 35, No. 3 (Jul., 1965), pp. 286-294
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/1157175
Page Count: 9
  • Read Online (Free)
  • Download ($34.00)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
Savanna and Forest in Western Nigeria
Preview not available

Abstract

La Savane et la Forêt en Nigeria de l'Ouest. La frontière entre la savane et la forêt est très nettement délimitée en Afrique de l'Ouest. Son origine est inconnue, mais elle a été imputée à une série de facteurs. Le contraste savane-forêt a été d'une grande importance historique et économique, particulièrement en Nigeria de l'Ouest où a été étudiée et considérablement discutée l'histoire des Yoruba. La première tâche de l'auteur est de tracer sur une carte la frontière savane-forêt d'après des photos aériennes prises en 1961-63, et de les comparer avec des photos prises en 53-54. Ainsi ont pu être évalués les changements écologiques survenus durant une période de fort accroissement de la population. Les auteurs font quelques observations préliminaires: 1. Le brûlage apparaît toujours dans de petites parcelles disséminées. Le rôle destructeur des feux de savane semble avoir été exagéré, et il n'est pas évident qu'ils affectent beaucoup la limite de la forêt. 2. De nombreuses aires forestières se recncontrent dans la savane. Beaucoup ont attiré le peuplement et son intensivement cultivées, bien que non encore transformées en savane. Il y a vraisemblablement un seuil critique d'influence du peuplement sur les ressources biologiques, et ce seuil n'a pas été atteint. 3. Les modèles d'agriculture diffèrent entre la savane et la forêt et prennent la forme de culture de bois et de culture de forêt. 4. L'importance relative des facteurs affectant la frontière savane-forêt diffère suivant les lieux. Les facteurs édaphiques sont critiques dans certains endroits, mais partout la morphologie et le dynamisme des modèles sont excessivement complexes.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
286
    286
  • Thumbnail: Page 
287
    287
  • Thumbnail: Page 
288
    288
  • Thumbnail: Page 
289
    289
  • Thumbnail: Page 
290
    290
  • Thumbnail: Page 
291
    291
  • Thumbnail: Page 
292
    292
  • Thumbnail: Page 
293
    293
  • Thumbnail: Page 
294
    294