Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

The Left Hand of the Mugwe: An Analytical Note on the Structure of Meru Symbolism

Rodney Needham
Africa: Journal of the International African Institute
Vol. 30, No. 1 (Jan., 1960), pp. 20-33
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/1157738
Page Count: 14
  • Read Online (Free)
  • Download ($1.00)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
The Left Hand of the Mugwe: An Analytical Note on the Structure of Meru Symbolism
Preview not available

Abstract

La Main Gauche du Mugwe. Le Mugwe est un dignitaire religieux chez les Meru de Kenya. Il exerce son autorité par le pouvoir de sa bénédiction. Le problème réside dans le fait que le Mugwe de la sous-tribu Imenti bénit de la main gauche et que c'est cette main qui est sacrée. Cela est surprenant pour des raisons comparatives les plus générales: en effect c'est la main droite qui est normalement prééminente et sacrée. Le but de cette analyse est de proposer une explication à l'exception que présente le Mugwe. Dans la société meru traditionnelle il y avait une dichotomie politique en ce qui concernait leur mythe d'origine: d'une part la division du nord (désignée par un mot qui signifie aussi 'droite') et de l'autre la division méridionale (connue sous un nom qui signifie probablement aussi 'gauche'). Ces divisions étaient territoriales et le Mugwe appartenait à l'une d'elles, généralement à celle du sud. On trouve aussi une double division dans l'opposition des épouses supérieures et des épouses inférieures, du groupement des classes d'âge, des hommes et des femmes, et dans certains autres contextes idéologiques. Il existait également une double division de souveraineté entre l'autorité religieuse du Mugwe et le pouvoir politique des anciens. Se basant sur de tels faits, il est possible de construire un système de classification symbolique dans lequel des paires de termes opposés sont liés analogiquement par un principe de dualisme complémentaire. Le Mugwe se classe dans la série caractérisée par 'gauche' et 'féminin'. Les Ngaju de Bornéo et les Chukchi de Sibérie montrent qu'une fonction religieuse peut bien être associée symboliquement avec le féminin d'une façon fort explicite, et qu'une telle association chez les Meru n'est ni unique ni nécessairement une fausse interprétation de l'ethnographie. Dans le système de classification symbolique, le Mugwe, par une dichotomie conceptuelle applicable à de nombreux contextes, est assigné à la catégorie de gauche, et il est parfaitement consistent avec ce fait que sa propre main gauche symbolise sa position. Ceci n'est pas déterminé par la classification, mais représente une possibilité symbolique exploitée dans d'autres civilisations. C'est-à-dire, le Mugwe étant assigné à la gauche, sa position symbolique est intensifiée par la valeur attachée à sa main gauche: son caractère de gauche en quelque sorte devient plus gauche par ce moyen évident. La méthode employée ici dérive des travaux de l'école de "l'Année Sociologique" et de Lévi-Strauss, et est à associer avec les recherches de Hocart et de Dumézil en particulier sur le sujet de la nature de la nature de la souveraineté. La fonction du Mugwe pourrait être le mieux comprise, il semble, en se concentrant sur sa place dans la structure, symbolique aussi bien que sociale, qui confère à son état sa signification. Le principe gouverneur de cette structure est le dualisme complémentaire, exprimé dans le domaine de la souveraineté par l'opposition de l'autorité religieuse et profane. Cette opposition fait partie d'un ordre conceptuel discerné au cours de la recherche d'une solution au problème de la main gauche du Mugwe, ordre qui en fait paraît résoudre le problème.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
20
    20
  • Thumbnail: Page 
21
    21
  • Thumbnail: Page 
22
    22
  • Thumbnail: Page 
23
    23
  • Thumbnail: Page 
24
    24
  • Thumbnail: Page 
25
    25
  • Thumbnail: Page 
26
    26
  • Thumbnail: Page 
27
    27
  • Thumbnail: Page 
28
    28
  • Thumbnail: Page 
29
    29
  • Thumbnail: Page 
30
    30
  • Thumbnail: Page 
31
    31
  • Thumbnail: Page 
32
    32
  • Thumbnail: Page 
33
    33