If you need an accessible version of this item please contact JSTOR User Support

Amphionides reynaudii (H. Milne Edwards), Representative of a Proposed New Order of Eucaridan Malacostraca

D. I. Williamson
Crustaceana
Vol. 25, No. 1 (Jul., 1973), pp. 35-50
Published by: Brill
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/20102008
Page Count: 16
  • Download PDF
  • Cite this Item

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If you need an accessible version of this item please contact JSTOR User Support
Amphionides reynaudii (H. Milne Edwards), Representative of a Proposed New Order of Eucaridan Malacostraca
Preview not available

Abstract

Les derniers stades zoé (= "Amphion") d'Amphionides reynaudii (H. Milne Edwards) montrent un dimorphisme sexuel. Chez le mâle, les antennules sont robustes, le dernier somite thoracique porte une paire d'appendices uniramés et une paire de pleurobranchies, les lers pléopodes sont biramés (avec un petit endopodite) et les gonades en développement contiennent des petites cellules. Chez la femelle, les antennules sont grêles, le dernier somite thoracique manque d'appendices et de branchies, les lers pléopodes sont uniramés et les gonades en développement renferment de grandes cellules. Aucun mâle adulte n'a été observé pendant les présentes recherches mais il s'agit vraisemblablement de la forme précédemment considérée comme la femelle. La femelle adulte, précédemment décrite comme le mâle, est probablement au 2ème stade post-zoé. Elle a une carapace délicatement renflée, une paire de maxillipèdes seulement, et les lers pléopodes sont extrêmement longs. Un orifice génital existe sur la coxa de chacun des appendices thoraciques de l'avant-dernière paire, et ovaires et oviductes ont été trouvés chez quelques spécimens. On peut supposer que les lers pléopodes élargis ferment l'espace entre les bords ventraux de la carapace pour former une chambre incubatrice. Il est recommandé qu'Amphionides soit placé dans un groupe monogénérique, à statut coordonné avec celui des Euphausiacés. La distribution d'A. reynaudii est discutée, particulièrement en ce qui concerne l'océan Indien.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[35]
    [35]
  • Thumbnail: Page 
36
    36
  • Thumbnail: Page 
37
    37
  • Thumbnail: Page 
38
    38
  • Thumbnail: Page 
39
    39
  • Thumbnail: Page 
40
    40
  • Thumbnail: Page 
41
    41
  • Thumbnail: Page 
42
    42
  • Thumbnail: Page 
43
    43
  • Thumbnail: Page 
44
    44
  • Thumbnail: Page 
45
    45
  • Thumbnail: Page 
46
    46
  • Thumbnail: Page 
47
    47
  • Thumbnail: Page 
48
    48
  • Thumbnail: Page 
49
    49
  • Thumbnail: Page 
50
    50