Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

CONGÉDIEMENT — Mise à pied suivie de non-rappel au travail — Conditions auxquelles l'ancienneté préférentielle peut s'appliquer

Relations Industrielles / Industrial Relations
Vol. 20, No. 3 (July 1965), pp. 567-570
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/23069055
Page Count: 4
  • Read Online (Free)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
CONGÉDIEMENT — Mise à pied suivie de non-rappel au travail — Conditions auxquelles l'ancienneté préférentielle peut s'appliquer
Preview not available

Abstract

Une mise-à-pied non suivie d'un rappel au travail lors d'un rappel général équivaut à un congédiement. L'ancienneté préférentielle ne peut jouer qu'à la condition que celui qui l'invoque fasse montre de compétence au moins égale à celle des employés qu'il déplace grâce à ce droit qui est le sien. Elle ne saurait s'appliquer en cas de congédiement.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
567
    567
  • Thumbnail: Page 
568
    568
  • Thumbnail: Page 
569
    569
  • Thumbnail: Page 
570
    570