Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

THE ROMANTIC MODEL OF "2001: A SPACE ODYSSEY"

CHRISTOPHER ROWE
Revue Canadienne d'Études cinématographiques / Canadian Journal of Film Studies
Vol. 22, No. 2 (FALL · AUTOMNE · 2013), pp. 41-63
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/24411807
Page Count: 23
  • Read Online (Free)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
THE ROMANTIC MODEL OF "2001: A SPACE ODYSSEY"
Preview not available

Abstract

Cet essai examine le film de Stanley Kubrick 2001: A Space Odyssey (1968) à la lumière de méthodes qui sont en phase avec le romantisme européen. Dans une telle perspective, l'utilisation d'une imagerie abstraite et d'une chronologie non linéaire reconfigure le mode de réception du film pour en souligner certains phénomènes typiquement romantiques tels que le renouvellement de la perception, la transcendance temporelle et le sublime. Puisque ces qualités sont généralement associées au cinéma expérimental américain — un genre lié de façon explicite aux films de Kubrick — leur présence dans un film-spectacle de science-fiction à gros budget remet en question notre capacité à définir 2001 comme un film narratif et mimétique au sens usuel du terme. Au bout du compte, ces éléments convergent vers une façon de regarder le film comme une allégorie évolutionniste complexe qui implique le spectateur dans son canevas symbolique, lecture du film soutenue par les théorisations du cinéma faites par Gilles Deleuze, Fredric Jameson et plusieurs autres.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[41]
    [41]
  • Thumbnail: Page 
42
    42
  • Thumbnail: Page 
43
    43
  • Thumbnail: Page 
44
    44
  • Thumbnail: Page 
45
    45
  • Thumbnail: Page 
46
    46
  • Thumbnail: Page 
47
    47
  • Thumbnail: Page 
48
    48
  • Thumbnail: Page 
49
    49
  • Thumbnail: Page 
50
    50
  • Thumbnail: Page 
51
    51
  • Thumbnail: Page 
52
    52
  • Thumbnail: Page 
53
    53
  • Thumbnail: Page 
54
    54
  • Thumbnail: Page 
55
    55
  • Thumbnail: Page 
56
    56
  • Thumbnail: Page 
57
    57
  • Thumbnail: Page 
58
    58
  • Thumbnail: Page 
59
    59
  • Thumbnail: Page 
60
    60
  • Thumbnail: Page 
61
    61
  • Thumbnail: Page 
62
    62
  • Thumbnail: Page 
63
    63