Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

Class and Ethnicity in the Struggle for Power—The Failure of Democratization in the Congo-Brazzaville

Anne Sundberg
Africa Development / Afrique et Développement
Vol. 24, No. 1/2, The Political Economy of Conflicts in Africa Economie politique des conflits en Afrique (1999), pp. 1-29
Published by: CODESRIA
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/24484536
Page Count: 29
  • Read Online (Free)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
Class and Ethnicity in the Struggle for Power—The Failure of Democratization in the Congo-Brazzaville
Preview not available

Abstract

En Afrique, les grandes questions à l'ordre du jour sont celles des droits et des libertés, de la guerre, de la violence et de l'insécurité au sein de la société. A partir de mes recherches au Congo, j'aimerais dire que la société est de plus en plus fragmentée et désorganisée. Dans le document, j'ai essayé de montrer que l'ethnicité est utilisée tant par les hommes politiques que par les gens pour rivaliser et se disputer le pouvoir; les jeunes sont devenus plus individualistes, se sentant abandonnés et trahis par leurs dirigeants politiques; ainsi il se sont organisés en milices pour s'impliquer dans la lutte pour la distribution des ressources. En outre, ces milices et la prolifération du banditisme apparaissent comme étant un défi à l'endroit de ceux qui gouvernent. Dans une telle situation de frustration sans perspectives heureuses, les populations se retrouvent dans une insécurité totale. L'imaginaire, avec ses propres modes d'interprétation ou de mobilisation culturelle/ethnique, semble être le seul moyen de lecture de la réalité. La lecture de la réalité selon l'ordre symbolique s'appuie sur le pouvoir des hommes politiques et leur capacité de se servir de la dynamique de l'imaginaire à leurs fins propres.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[1]
    [1]
  • Thumbnail: Page 
2
    2
  • Thumbnail: Page 
3
    3
  • Thumbnail: Page 
4
    4
  • Thumbnail: Page 
5
    5
  • Thumbnail: Page 
6
    6
  • Thumbnail: Page 
7
    7
  • Thumbnail: Page 
8
    8
  • Thumbnail: Page 
9
    9
  • Thumbnail: Page 
10
    10
  • Thumbnail: Page 
11
    11
  • Thumbnail: Page 
12
    12
  • Thumbnail: Page 
13
    13
  • Thumbnail: Page 
14
    14
  • Thumbnail: Page 
15
    15
  • Thumbnail: Page 
16
    16
  • Thumbnail: Page 
17
    17
  • Thumbnail: Page 
18
    18
  • Thumbnail: Page 
19
    19
  • Thumbnail: Page 
20
    20
  • Thumbnail: Page 
21
    21
  • Thumbnail: Page 
22
    22
  • Thumbnail: Page 
23
    23
  • Thumbnail: Page 
24
    24
  • Thumbnail: Page 
25
    25
  • Thumbnail: Page 
26
    26
  • Thumbnail: Page 
27
    27
  • Thumbnail: Page 
28
    28
  • Thumbnail: Page 
29
    29