Access

You are not currently logged in.

Access JSTOR through your library or other institution:

login

Log in through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

Stratégies endogènes de maîtrise de l'eau développées par les producteurs face au changement et la variabilité climatique dans la commune de Lalo (Sud Bénin)

H. C. Hounkannou, S. D. Vodouche, N. Aho and K. S. Hounkponou
African Sociological Review / Revue Africaine de Sociologie
Vol. 15, No. 2 (2011), pp. 59-76
Published by: CODESRIA
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/24487981
Page Count: 18
  • Read Online (Free)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
Stratégies endogènes de maîtrise de l'eau développées par les producteurs face au changement et la variabilité climatique dans la commune de Lalo (Sud Bénin)
Preview not available

Abstract

Climate change is today a reality very noticeable by rural communities according to their negative impacts since few years. This study analyzed the perception of these communities deal with these effects, impacts on their lives and activities, the attitudes they adopt to anticipate and adapt to particular climatic context. It was conducted in two villages in southern Benin in the department of Couffo. The most change in the climate perceived by the producers are the delay in the start of the rainy season, the shortening of the rainy season, the concentration of rainfall over a short time, reduction of days of rain and heat excessive. Producers rely on stored knowledge and local indicators of late rains, drought pockets of more and higher temperatures to witness climate change. Analysis of series of rainfall, temperature and wind speed confirms the increase in maximum and minimum temperatures but does not allow the detection of increased winds and no difference in the distributions of rain. The producers of the two villages of the study attribute the causes of climate change to deforestation, violation of social norms and deities. For some, climate change is a natural phenomenon. Adaptation strategies developed by each producer or producer group to address the constraints are different but do not offset the negative effects of climate change. In terms of water management strategies depends to have access or not to water resources such as: the development of lowlands and the banks of rivers, construction of dams; venue development of artesian wells, water pipes Couffo River. These strategies are developed based on experiences gained in carrying out agricultural activities. Les changements climatiques constituent de nos jours une réalité très perceptible par les communautés rurales qui subissent depuis quelques années ces impacts négatifs. La présente étude a analysé la perception de ces communautés face à ces effets, les impacts sur leurs conditions de vie et leurs activités, les attitudes qu'elles adoptent pour anticiper et s'adapter à ce contexte climatique particulier. Elle a été menée dans deux villages du Sud Bénin dans le département du Couffo. Les évolutions récentes du climat perçues par les producteurs de cette commune sont le retard dans le démarrage de la saison pluvieuse, le raccourcissement de la saison pluvieuse, la concentration des pluies sur un temps court, la diminution du nombre de jours de pluies et la chaleur excessive. Les producteurs s'appuient sur des connaissances emmagasinées et indicateurs locaux d'un retard des pluies, des poches de sécheresse plus nombreuses et de l'augmentation des températures pour témoigner des changements climatiques. L'analyse conventionnelle des séries de pluviométrie, de température et de vitesse du vent confirme l'augmentation des températures maximales et minimales mais ne permet pas la mise en évidence de l'augmentation des vents violents ni de différence dans les répartitions des pluies. Les producteurs des deux villages de notre étude attribuent les causes des changements climatiques au déboisement, le non respect des normes sociales et des divinités. Pour certains d'entre eux, les changements climatiques sont un phénomène naturel. Les stratégies d'adaptation développées par chaque producteur ou groupe de producteurs face aux contraintes sont diverses mais ne permettent pas de compenser les effets négatifs des changements climatiques. En matière de gestion de l'eau les stratégies sont fonction de l'accès ou non aux ressources en eau. Au nombre des stratégies de gestion de l'eau, nous pouvons énumérer : la mise en valeur des bas-fonds et des berges des cours d'eau; la construction des retenues d'eau; aménagement des sites des puits artésiens, canalisation des eaux du fleuve Couffo. Ces stratégies d'adaptation développées ne sont que l'exploitation des savoirs locaux existants, qui ont été construits sur la base des expériences accumulées dans l'exercice des activités agricoles.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
59
    59
  • Thumbnail: Page 
60
    60
  • Thumbnail: Page 
61
    61
  • Thumbnail: Page 
62
    62
  • Thumbnail: Page 
63
    63
  • Thumbnail: Page 
64
    64
  • Thumbnail: Page 
65
    65
  • Thumbnail: Page 
66
    66
  • Thumbnail: Page 
67
    67
  • Thumbnail: Page 
68
    68
  • Thumbnail: Page 
69
    69
  • Thumbnail: Page 
70
    70
  • Thumbnail: Page 
71
    71
  • Thumbnail: Page 
72
    72
  • Thumbnail: Page 
73
    73
  • Thumbnail: Page 
74
    74
  • Thumbnail: Page 
75
    75
  • Thumbnail: Page 
76
    76