Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

A Public-Choice Model of Political Participation

Mark Sproule-Jones and Kenneth D. Hart
Canadian Journal of Political Science / Revue canadienne de science politique
Vol. 6, No. 2 (Jun., 1973), pp. 175-194
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/3231566
Page Count: 20
  • Read Online (Free)
  • Download ($10.00)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
A Public-Choice Model of Political Participation
Preview not available

Abstract

Un modèle de participation politique dérivé de la théorie des << choix publics >>. Les auters entendent utiliser l'approche économique pour expliquer la participation politique. Ils conçoivent les diverses activités politiques des citoyens comme étant le reflet collectif, à l'intérieur des multiples encadrements institutionnels, des << ressources >>, des << coûts >> et des << bénéfices >>, tant << publics >> que << privés >>, des citoyensconsommateurs. Le modèle théorique construit à partir de cette conception est soumis à une vérification empirique à l'aide de données, provenant en partie d'un sondage sur les activités politiques d'un échantillon des habitants de Saanich en Colombie-Britanique. Cette vérification démontre que le modèle permet de prédire une proportion importante de la variance dans les indices de participation des citoyens, et qu'il apporte, de plus, une meilleure contribution à la compréhension de la participation politique qu'un autre modéle de type sociologique présentement en vogue. Cette étude se veut une tentative de démonstration qu'il est possible et utile pour le chercheur en science politique de se dégager premièrement de l'approche économique des choix publics, qui met surtout l'accent sur la façon dont les mécanismes de votation transforment en choix collectifs les préférences individuelles ayant trait aux biens publics et, deuxièmement, de l'approche socio-psychologique où la participation devient fonction des forces sociales et/ou des prédispositions et personnalités des individus.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[175]
    [175]
  • Thumbnail: Page 
176
    176
  • Thumbnail: Page 
[177]
    [177]
  • Thumbnail: Page 
178
    178
  • Thumbnail: Page 
179
    179
  • Thumbnail: Page 
180
    180
  • Thumbnail: Page 
181
    181
  • Thumbnail: Page 
182
    182
  • Thumbnail: Page 
183
    183
  • Thumbnail: Page 
184
    184
  • Thumbnail: Page 
185
    185
  • Thumbnail: Page 
[186]
    [186]
  • Thumbnail: Page 
187
    187
  • Thumbnail: Page 
[188]
    [188]
  • Thumbnail: Page 
189
    189
  • Thumbnail: Page 
[190]
    [190]
  • Thumbnail: Page 
[191]
    [191]
  • Thumbnail: Page 
[192]
    [192]
  • Thumbnail: Page 
193
    193
  • Thumbnail: Page 
194
    194