Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If you need an accessible version of this item please contact JSTOR User Support

La création du Centre de documentation juive contemporaine en France (avril 1943)

Renée Poznanski
Vingtième Siècle. Revue d'histoire
No. 63 (Jul. - Sep., 1999), pp. 51-63
DOI: 10.2307/3770700
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/3770700
Page Count: 13
  • Download ($19.00)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
If you need an accessible version of this item please contact JSTOR User Support
La création du Centre de documentation juive contemporaine en France (avril 1943)
Preview not available

Abstract

Présentée comme un acte de résistance, la création du Centre de documentation juive contemporaine (CDJC) a en fait obéi à une logique différente. Histoire et mémoire sont ici loin de coïncider, d'autant que les interprétations données à la création de cette institution se sont modifiées au fil du temps. Les logiques du souvenir n'obéissent pas toujours aux termes de la genèse... A la fin du mois d'avril 1943, à Grenoble alors sous occupation italienne, quarante militants de la vie juive se réunirent sous l'impulsion d'Isaac Schneersohn et décidèrent de créer le Centre de documentation juive contemporaine (CDJC), alors appelé le centre Schneersohn. Fondateur d'une historiographie, premier centre d'archives disponible aux chercheurs sur le destin des Juifs de France pendant la guerre, le Centre se confond aujourd'hui avec la mémoire de la "shoah" portée par les Juifs français dont il est le dépositaire. Pourtant, en replaçant l'acte fondateur dans son contexte historique, on est amené, dans un premier temps, à séparer la légende de la réalité. /// At the end of April 1943, in Italian-occupied Grenoble, 40 militants of the Jewish life met under the impetus of Isaac Schneersohn and decided to create the Centre de documentation juive contemporaine (CDJC), then called the Schneersohn center. The founder of a historiography, the first archives center available to researchers on the destiny of French Jews during the war, the Center today is associated with the memory of the shoah borne by French Jews of which it is the repository. However, by putting the founding act in its historical context, one can begin to separate the legend from reality.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
51
    51
  • Thumbnail: Page 
52
    52
  • Thumbnail: Page 
53
    53
  • Thumbnail: Page 
54
    54
  • Thumbnail: Page 
55
    55
  • Thumbnail: Page 
56
    56
  • Thumbnail: Page 
57
    57
  • Thumbnail: Page 
58
    58
  • Thumbnail: Page 
59
    59
  • Thumbnail: Page 
60
    60
  • Thumbnail: Page 
61
    61
  • Thumbnail: Page 
62
    62
  • Thumbnail: Page 
63
    63