Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

Baffin Bay Narwhal Population Distribution and Numbers: Aerial Surveys in the Canadian High Arctic, 2002-04

P. R. Richard, J. L. Laake, R. C. Hobbs, M. P. Heide-Jørgensen, N. C. Asselin and H. Cleator
Arctic
Vol. 63, No. 1 (Mar., 2010), pp. 85-99
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/40513372
Page Count: 15
  • Read Online (Free)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
Baffin Bay Narwhal Population Distribution and Numbers: Aerial Surveys in the Canadian High Arctic, 2002-04
Preview not available

Abstract

Aerial surveys of narwhals (Monodon monoceros) were conducted in the Canadian High Arctic during the month of August from 2002 to 2004. The surveys covered the waters of Barrow Strait, Prince Regent Inlet, the Gulf of Boothia, Admiralty Inlet, Eclipse Sound, and the eastern coast of Baffin Island, using systematic sampling methods. Fiords were flown along a single transect down the middle. Near-surface population estimates increased by 1.9% 8.7% when corrected for perception bias. The estimates were further increased by a factor of approximately 3, to account for individuals not seen because they were diving when the survey plane flew over (availability bias). These corrections resulted in estimates of 27656 (SE = 14939) for the Prince Regent and Gulf of Boothia area, 20225 (SE = 7285) for the Eclipse Sound area, and 10073 (SE = 3123) for the East Baffin Island fiord area. The estimate for the Admiralty Inlet area was 5362 (SE = 2681) but is thought to be biased. Surveys could not be done in other known areas of occupation, such as the waters of the Cumberland Peninsula of East Baffin, and channels farther west of the areas surveyed (Peel Sound, Viscount Melville Sound, Smith Sound and Jones Sound, and other channels of the Canadian Arctic archipelago). Despite these probable biases and the incomplete coverage, results of these surveys show that the summering range of narwhals in the Canadian High Arctic is vast. If narwhals are philopatric to their summering areas, as they appear to be, the total population of that range could number more than 60 000 animals. The largest numbers are in the western portion of their summer range, around Somerset Island, and also in the Eclipse Sound area. However, these survey estimates have large variances due to narwhal aggregation in some parts of the surveyed areas /// Des levés aériens ont été effectués dans l'Extrême arctique canadien dans le but de répertorier les populations de narvals (Monodon monoceros) et ce, du mois d'août 2002 à août 2004. Les levés, réalisés à l'aide de méthodes d'échantillonnage systémiques, visaient les eaux du détroit de Barrow, de l'inlet Prince-Régent, du golfe de Boothia, de l'inlet de l'Amirauté, du détroit d'Éclipsé et de la côte est de l'île de Baffin. Les fiords ont été survolés le long d'un simple transect situé dans le milieu. Les estimations de population près de la surface augmentaient de 1,9 % à 8,7 % une fois redressées pour tenir compte du biais de perception. Par ailleurs, les estimations ont été de nouveau révisées à la hausse moyennant un facteur d'environ 3 afin de tenir compte des individus qui n'ont pas été vus parce qu'ils se mettaient à plonger en présence de l'avion effectuant les levés (biais de disponibilité). Ces redressements ont donné lieu à des estimations de 27 656 (SE = 14 939) pour la région de l'inlet Prince-Régent et du golfe de Boothia, de 20225 (SE = 7 285) pour la région du détroit d'Éclipsé et de 10073 (SE = 3 123) pour la région du fiord de l'est de l'île de Baffin. Quand à l'inlet de l'Amirauté, l'estimation s'est chiffrée à 5 362 (SE = 2 681), mais l'on croit que cette estimation pourrait être biaisée. Des levés n'ont pas pu être effectués dans d'autres zones d'occupation connues, comme dans les eaux de la péninsule Cumberland dans l'est de Baffin de même que dans les chenaux plus à l'ouest des régions examinées (détroit de Peel, détroit du Vicomte de Melville, détroit de Smith, détroit de Jones et d'autres chenaux de l'archipel Arctique canadien). Malgré la possibilité que les données soient biaisées et que certaines zones n'aient pas été examinées, les résultats de ces levés montrent que la répartition d'été des narvals dans l'Extrême arctique canadien est vaste. Si les narvals sont philopatriques à leurs aires d'été, comme il semblerait être le cas, la population totale de ce parcours pourrait dépasser les 60000 individus. Les plus grands nombres se trouvent dans la partie ouest de cette répartition, soit près de l'île Somerset et dans la région du détroit d'Éclipsé. Cependant, les estimations découlant de ces levés ont de grandes variances en raison du regroupement des narvals dans certaines parties des régions visées par les levés.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[85]
    [85]
  • Thumbnail: Page 
86
    86
  • Thumbnail: Page 
87
    87
  • Thumbnail: Page 
88
    88
  • Thumbnail: Page 
89
    89
  • Thumbnail: Page 
90
    90
  • Thumbnail: Page 
91
    91
  • Thumbnail: Page 
92
    92
  • Thumbnail: Page 
93
    93
  • Thumbnail: Page 
94
    94
  • Thumbnail: Page 
95
    95
  • Thumbnail: Page 
96
    96
  • Thumbnail: Page 
97
    97
  • Thumbnail: Page 
98
    98
  • Thumbnail: Page 
99
    99