Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

SPIELARTEN DES SPRACH WANDELS: FRANZÖSISCHE LESERBRIEFE AUS MAROKKO ALS SPRACHWISSENSCHAFTLICHE QUELLE

Martin-Dietrich Glessgen
Zeitschrift für französische Sprache und Literatur
Bd. 107, H. 1 (1997), pp. 2-35
Published by: Franz Steiner Verlag
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/40618021
Page Count: 34
  • Read Online (Free)
  • Download ($32.00)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
SPIELARTEN DES SPRACH WANDELS: FRANZÖSISCHE LESERBRIEFE AUS MAROKKO ALS SPRACHWISSENSCHAFTLICHE QUELLE
Preview not available

Abstract

Le français au Maghreb constitue, bien que langue seconde, une variété du français à part entière, possédant dans un contexte sociolinguistique complexe et sensible des particularités linguistiques saillantes et trois niveaux de langue (standard, langage familier et basilecte). Cette variété s'est développée depuis la Seconde Guerre mondiale en se substituant peu à peu au français colonial. Les traits linguistiques internes du français maghrébin restent relativement peu connus à l'intérieur de la francophonie. L'auteur, convaincu de la nécessité de caractériser d'abord les différentes sources existant pour le français au Maghreb, a étudié le langage dans un type de texte choisi, le courrier des lecteurs d'un journal marocain (L'Opinion). L'analyse décèle, à côté de phénomènes assez bien connus comme les sauts de registre et certaines variations de type morpho-syntaxique et syntaxique, des divergences notables dans le domaine des rections, des collocations et des phraséologismes ainsi que dans la contextualisation sémantique des mots. Ces phénomènes singuliers touchent davantage l'usage que le système de la langue française. ls naissent d'une volonté collective d'expressivité et s'inscrivent dans un changement linguistique plus large du français 'périphérique'.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[2]
    [2]
  • Thumbnail: Page 
3
    3
  • Thumbnail: Page 
4
    4
  • Thumbnail: Page 
5
    5
  • Thumbnail: Page 
6
    6
  • Thumbnail: Page 
7
    7
  • Thumbnail: Page 
8
    8
  • Thumbnail: Page 
9
    9
  • Thumbnail: Page 
10
    10
  • Thumbnail: Page 
11
    11
  • Thumbnail: Page 
12
    12
  • Thumbnail: Page 
13
    13
  • Thumbnail: Page 
14
    14
  • Thumbnail: Page 
15
    15
  • Thumbnail: Page 
16
    16
  • Thumbnail: Page 
17
    17
  • Thumbnail: Page 
18
    18
  • Thumbnail: Page 
19
    19
  • Thumbnail: Page 
20
    20
  • Thumbnail: Page 
21
    21
  • Thumbnail: Page 
22
    22
  • Thumbnail: Page 
23
    23
  • Thumbnail: Page 
24
    24
  • Thumbnail: Page 
25
    25
  • Thumbnail: Page 
26
    26
  • Thumbnail: Page 
27
    27
  • Thumbnail: Page 
28
    28
  • Thumbnail: Page 
29
    29
  • Thumbnail: Page 
30
    30
  • Thumbnail: Page 
31
    31
  • Thumbnail: Page 
32
    32
  • Thumbnail: Page 
33
    33
  • Thumbnail: Page 
34
    34
  • Thumbnail: Page 
35
    35