Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

Voix alternatives et féministes dans le champ de la santé mentale au Québec: Un survol des expériences croisées des Ressources alternatives en santé mentale et des Centres de femmes

Marie-Laurence Poirel, Berthe Lacharité and Ginette Rousseau
Nouvelles Questions Féministes
Vol. 25, No. 2, Santé ! (2006), pp. 66-81
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/40620506
Page Count: 16
  • Read Online (Free)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
Voix alternatives et féministes dans le champ de la santé mentale
                                au Québec: Un survol des expériences croisées des Ressources
                                alternatives en santé mentale et des Centres de femmes
Preview not available

Abstract

Au Québec, dans le champ de la santé mentale, l'émergence et la consolidation de discours critiques et de pratiques alternatives aux approches d'intervention dominantes, de plus en plus biomédicales, se sont pour l'essentiel effectuées à l'extérieur du système public de santé et de services sociaux. Ce que l'on appelle ici le Mouvement d'action communautaire autonome a représenté un terreau très fertile pour le déploiement de ces voix et voies alternatives en santé mentale. Cet article s'intéresse plus particulièrement à la contribution de deux catégories d'organismes du Mouvement : les Ressources alternatives en santé mentale et les Centres de femmes, dont l'insertion dans le champ de la santé mentale se situe plus en amont. Par leurs efforts convergents mais aussi par leurs apports différents, ces organismes, qu'ils se disent féministes ou alternatifs, ont significativement contribué au développement d'approches d'intervention sensibles à la complexité de la souffrance psychique dans ses diverses expressions et à l'inscription sociale et sexuée de celles-ci. Représentant des espaces d'appartenance, de parole et d'action, et, souvent, un important levier de transformation personnelle pour les personnes qui les fréquentent, les Ressources alternatives en santé mentale et les Centres de femmes partagent plus largement une culture de transformation sociale. In Quebec in the field of mental health, the growing impact of critical thought about and alternative practices to dominant medical paradigms - increasingly of the biomedicai ilk - have for the most part taken place outside of the public health system. What we call here the Mouvement d'action communautaire autonome has proved to be a very fertile breeding ground for the airing of these alternative voices and procedures in the area of mental health. This article pays particular attention to the contributions, both convergent and complementary, of two types of organisms linked to the Mouvement: the Alternatives Resources in Mental Health and Women's Centres.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
66
    66
  • Thumbnail: Page 
67
    67
  • Thumbnail: Page 
68
    68
  • Thumbnail: Page 
69
    69
  • Thumbnail: Page 
70
    70
  • Thumbnail: Page 
71
    71
  • Thumbnail: Page 
72
    72
  • Thumbnail: Page 
73
    73
  • Thumbnail: Page 
74
    74
  • Thumbnail: Page 
75
    75
  • Thumbnail: Page 
76
    76
  • Thumbnail: Page 
77
    77
  • Thumbnail: Page 
78
    78
  • Thumbnail: Page 
79
    79
  • Thumbnail: Page 
80
    80
  • Thumbnail: Page 
81
    81