If you need an accessible version of this item please contact JSTOR User Support

Serbia, Croatia and Germany 1941-1945: Civil War and Revolution in the Balkans

PAUL N. HEHN
Canadian Slavonic Papers / Revue Canadienne des Slavistes
Vol. 13, No. 4 (Winter, 1971), pp. 344-373
Published by: Taylor & Francis, Ltd.
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/40866373
Page Count: 30
  • Download PDF
  • Cite this Item

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If you need an accessible version of this item please contact JSTOR User Support
Serbia, Croatia and Germany 1941-1945: Civil War and Revolution in the Balkans
Preview not available

Abstract

La résistance yougoslave a joué un rôle important pendant la deuxième guerre mondiale en dépit du fait que les forces de la résistance n'ont pas pu empêcher les troupes allemandes même dans leur plus faible situation de contrôler toutes les parties des Balkans. Le mouvement de la résistance yougoslave fut la conséquence directe du démembrement de l'état yougoslave, qui était peut-être ménagé délibérément par Hitler pour provoquer les groupes nationaux les uns contre les autres afin de les dominer plus facilement. La Serbie devient une région occupée, la Slovénie est divisée entre les Italiens et les Allemands, tandis que l'Etat Indépendant de la Croatie est créé et maintenu par les baïonettes de l'Axe. Plus tard, les Italiens ont commencé à soutenir les forces orthodoxes en Croatie contre le régime Oustascha et les Allemands. Provoqués par d'atroces massacres, les Serbes orthodoxes se sont soulevés contre les Oustaschas en Croatie au cours de l'été et l'automne de 1941. Puis la révolte s'est étendue contre les Allemands en Serbie où les partisans, conduits par le parti communiste, s'étaient liés temporairement avec les cetniks royalistes. Cette collaboration devait bientôt se dissoudre et ils ont commencé à se battre entre eux. Le soulèvement en Serbie fut rapidement écrasé par des unités allemandes envoyées de la France et de la Grèce, mais la rupture dans la résistance est restée permanente jusqu'à 1945. La guerre contre les Allemands devient pour la Yougoslavie une lutte entre les partisans et les cetniks, dans laquelle les Grandes Puissances, surtout l'Angleterre ont joué le rôle décisif. Convaincus que les cetniks s'étaient trop compromis par leurs attaches et leur collaboration avec les Allemands et les Italiens, les Alliés ontabandonné le Général Mihailovic à Téhéran en Novembre 1943, et en 1944 ils ont commencé à fournir aux partisans une quantité considérable de matériaux de guerre. L'arrivée des Russes par le Danube et la poussée des forces de Tito venues de l'ouest de la Yougoslavie ont attrapé les cetniks dans un étau. Après des négociations futiles avec les cetniks qui ont fait des tentatives désespérées de se rendre aux Alliés, l'Etat Indépendant de la Croatie s'est écroulé.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[344]
    [344]
  • Thumbnail: Page 
345
    345
  • Thumbnail: Page 
346
    346
  • Thumbnail: Page 
347
    347
  • Thumbnail: Page 
348
    348
  • Thumbnail: Page 
349
    349
  • Thumbnail: Page 
350
    350
  • Thumbnail: Page 
351
    351
  • Thumbnail: Page 
352
    352
  • Thumbnail: Page 
353
    353
  • Thumbnail: Page 
354
    354
  • Thumbnail: Page 
355
    355
  • Thumbnail: Page 
356
    356
  • Thumbnail: Page 
357
    357
  • Thumbnail: Page 
358
    358
  • Thumbnail: Page 
359
    359
  • Thumbnail: Page 
360
    360
  • Thumbnail: Page 
361
    361
  • Thumbnail: Page 
362
    362
  • Thumbnail: Page 
363
    363
  • Thumbnail: Page 
364
    364
  • Thumbnail: Page 
365
    365
  • Thumbnail: Page 
366
    366
  • Thumbnail: Page 
367
    367
  • Thumbnail: Page 
368
    368
  • Thumbnail: Page 
369
    369
  • Thumbnail: Page 
370
    370
  • Thumbnail: Page 
371
    371
  • Thumbnail: Page 
372
    372
  • Thumbnail: Page 
373
    373