Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

If You Use a Screen Reader

This content is available through Read Online (Free) program, which relies on page scans. Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.

TROIS MODÈLES DE DESCRIPTION DU LANGAGE

NOAM CHOMSKY
Langages
No. 9, LES MODÈLES EN LINGUISTIQUE (MARS 1968), pp. 51-76
Published by: Armand Colin
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/41680668
Page Count: 26
  • Read Online (Free)
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Since scans are not currently available to screen readers, please contact JSTOR User Support for access. We'll provide a PDF copy for your screen reader.
TROIS MODÈLES DE DESCRIPTION DU LANGAGE
Preview not available

Abstract

Nous étudierons plusieurs conceptions de structure linguistique, afin de déterminer si elles peuvent mener à des grammaires simples et « révélatrices » qui engendrerons les phrases de l'anglais et celles-ci seulement. Nous constaterons qu'il n'est pas possible d'utiliser comme grammaire de l'anglais une chaîne de Markov à nombre fini d'états qui produit des symboles à chaque transition d'état à état. De plus, la sousclasse de ces processus, qui produit des approximations d'ordre n de l'anglais ne serre pas non plus, quand n croit, la production d'une grammaire anglaise. Nous formaliserons la notion de « structure de constituants » (en anglais : phrase structure) et nous montrerons que cela nous fournit une méthode de description des langues, qui est essentiellement plus puissante, tout en restant représentable par un type de processus fini plutôt élémentaire. Cependant elle n'est applicable qu'à un petit sous-ensemble de phrases simples. Nous étudierons les propriétés formelles d'un ensemble de transformations qui appliquent des phrases munies de leur structure de constituants, sur de nouvelles phrases munies d'une structure de constituants dérivée, nous montrerons ainsi que les grammaires transformationnelles sont encore des processus de type élémentaire, que la grammaire de l'anglais est matériellement simplifiée si la description par structure de constituants est limitée à un noyau de phrases simples, à partir desquelles toutes les autres sont construites par des transformations, et que cette image de la structure linguistique donne une certaine compréhension de l'utilisation et de l'interprétation du langage.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[51]
    [51]
  • Thumbnail: Page 
52
    52
  • Thumbnail: Page 
53
    53
  • Thumbnail: Page 
54
    54
  • Thumbnail: Page 
55
    55
  • Thumbnail: Page 
56
    56
  • Thumbnail: Page 
57
    57
  • Thumbnail: Page 
58
    58
  • Thumbnail: Page 
59
    59
  • Thumbnail: Page 
60
    60
  • Thumbnail: Page 
61
    61
  • Thumbnail: Page 
62
    62
  • Thumbnail: Page 
63
    63
  • Thumbnail: Page 
64
    64
  • Thumbnail: Page 
65
    65
  • Thumbnail: Page 
66
    66
  • Thumbnail: Page 
67
    67
  • Thumbnail: Page 
68
    68
  • Thumbnail: Page 
69
    69
  • Thumbnail: Page 
70
    70
  • Thumbnail: Page 
71
    71
  • Thumbnail: Page 
72
    72
  • Thumbnail: Page 
73
    73
  • Thumbnail: Page 
74
    74
  • Thumbnail: Page 
75
    75
  • Thumbnail: Page 
76
    76