Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

MENTALITÉS NOBILIAIRES EN VIVARAIS AU XIV e SIÈCLE : LA SUCCESSION DE BRIAND DE RETOURTOUR

Marie-Claire CHAVAROT
Bibliothèque de l’École des chartes
Vol. 144, No. 1 (Janvier-Juin 1986), pp. 87-143
Published by: Librairie Droz
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/42959198
Page Count: 62
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
MENTALITÉS NOBILIAIRES EN VIVARAIS AU XIV
          e
          SIÈCLE : LA SUCCESSION DE BRIAND DE RETOURTOUR
Preview not available

Abstract

Le procès de la succession de Briand de Retourtour débattu devant le Parlement de Paris de 1379 à 1382 a permis de reconstituer l'histoire d'une famille noble du Vivarais et de trois autres apparentées; il a également ouvert une porte sur la vie d'une société nobiliaire méridionale ayant adopté des habitudes sociales et juridiques particulières. Briand III, dernier seigneur de la maison de Hetourtour devenue florissante avec l'apport des terres des Pagan, tourmenté par la déshérence masculine qui le frappe, consent pour sa petite fille, faite héritière, à un mariage d'enfants avec l'héritier des Tournon, alors que son propre frère avait en 1330 organisé avec leur cousin Jean de Crussol la transmission réciproque de leurs successions sur plusieurs générations. A la mort de Briand un procès oppose sa fille aînée à Guillaume de Tournon qui s'est emparé de la succession Retourtour. Guillaume de Crussol s'étant mis sur les rangs pour prétendre à l'intégralité de l'héritage en vertu de la convention, ce sont deux causes conjointes que le Parlement, qui a évoqué l'affaire, a à trancher. En 1382 les procès s'achèvent au profit des Tournon. Mais plusieurs décès et la mauvaise gestion de la douairière engendrent un procès familial au travers duquel se précise l'importance économique de l'héritage Retourtour. Des conclusions s'imposent : l'évocation de la cause suggère une volonté d'infiltration royale en une région lointaine; l'accord de 1330 témoigne du recours à des conventions personnelles originales, d'une utilisation habile du droit romain et de l'influence des pratiques du temps; l'absence d'intervention d'un suzerain dans la succession marque l'indépendance des soigneurs féodaux dans la disposition de leurs biens. Plus généralement, on pressent l'indépendance des seigneurs méridionaux vis-à-vis de la féodalité, la pénétration du droit romain modelant celle-ci, la crise profonde qui secoue la société nobiliaire.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[87]
    [87]
  • Thumbnail: Page 
88
    88
  • Thumbnail: Page 
89
    89
  • Thumbnail: Page 
90
    90
  • Thumbnail: Page 
[91]
    [91]
  • Thumbnail: Page 
92
    92
  • Thumbnail: Page 
93
    93
  • Thumbnail: Page 
94
    94
  • Thumbnail: Page 
95
    95
  • Thumbnail: Page 
96
    96
  • Thumbnail: Page 
[unnumbered]
    [unnumbered]
  • Thumbnail: Page 
[unnumbered]
    [unnumbered]
  • Thumbnail: Page 
[unnumbered]
    [unnumbered]
  • Thumbnail: Page 
[unnumbered]
    [unnumbered]
  • Thumbnail: Page 
[unnumbered]
    [unnumbered]
  • Thumbnail: Page 
97
    97
  • Thumbnail: Page 
98
    98
  • Thumbnail: Page 
99
    99
  • Thumbnail: Page 
100
    100
  • Thumbnail: Page 
101
    101
  • Thumbnail: Page 
102
    102
  • Thumbnail: Page 
103
    103
  • Thumbnail: Page 
104
    104
  • Thumbnail: Page 
105
    105
  • Thumbnail: Page 
106
    106
  • Thumbnail: Page 
107
    107
  • Thumbnail: Page 
108
    108
  • Thumbnail: Page 
109
    109
  • Thumbnail: Page 
110
    110
  • Thumbnail: Page 
111
    111
  • Thumbnail: Page 
112
    112
  • Thumbnail: Page 
113
    113
  • Thumbnail: Page 
114
    114
  • Thumbnail: Page 
115
    115
  • Thumbnail: Page 
116
    116
  • Thumbnail: Page 
117
    117
  • Thumbnail: Page 
118
    118
  • Thumbnail: Page 
119
    119
  • Thumbnail: Page 
120
    120
  • Thumbnail: Page 
121
    121
  • Thumbnail: Page 
122
    122
  • Thumbnail: Page 
123
    123
  • Thumbnail: Page 
124
    124
  • Thumbnail: Page 
125
    125
  • Thumbnail: Page 
126
    126
  • Thumbnail: Page 
127
    127
  • Thumbnail: Page 
128
    128
  • Thumbnail: Page 
129
    129
  • Thumbnail: Page 
130
    130
  • Thumbnail: Page 
131
    131
  • Thumbnail: Page 
132
    132
  • Thumbnail: Page 
133
    133
  • Thumbnail: Page 
134
    134
  • Thumbnail: Page 
135
    135
  • Thumbnail: Page 
136
    136
  • Thumbnail: Page 
137
    137
  • Thumbnail: Page 
138
    138
  • Thumbnail: Page 
139
    139
  • Thumbnail: Page 
140
    140
  • Thumbnail: Page 
141
    141
  • Thumbnail: Page 
142
    142
  • Thumbnail: Page 
143
    143