Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

LA GÉNÉRATION DE 1912-1914: Image, mythe et réalité ?

PHILIPPE BÉNÉTON
Revue française de science politique
Vol. 21, No. 5 (octobre 1971), pp. 981-1009
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/43115494
Page Count: 29
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
LA GÉNÉRATION DE 1912-1914: Image, mythe et réalité ?
Preview not available

Abstract

L'étude d'une génération peut permettre d'éclairer la part de la solidarité de l'âge parmi la concurrence des solidarités. Or la génération de 1912-1914 présente un intérêt exceptionnel car, avant d'être l'une des « générations sacrifiées » de 1914-1918, elle fut la « jeunesse miraculeuse » de 1912-1914. A la suite de nombreuses enquêtes sur la jeunesse bourgeoise, une nouvelle image de la jeune génération s'est imposée à la veille de la guerre: une jeunesse pleine d'énergie et de vaillance, réaliste et disciplinée, patriote et religieuse. Cette image, consacrée par l'opinion, apparaît déformée par rapport à la réalité en raison de la partialité des enquêteurs. Un mythe s'est créé : les origines principales en sont, semble-t-il, les changements de mœurs, l'approche de la guerre et le développement d'une classe d'âge autonome, la population étudiante. Quant à la jeunesse réelle, elle reste en grande partie une inconnue, mais il semble qu'elle fut moins ardente et moins novatrice que les contemporains ne l'ont cru. The study of a generation may enable us to see the part played by age as one factor of solidarity among others. The 1912-1914 generation is of exceptional interest for, before becoming one of the « sacrificed generations » of 1914-1918, it was the « miraculous youth » of 1912-1914. Surveys concerning these young bourgeois gave birth to a new image of the young generation before the war: a young generation full of energy and courage, realistic and disciplined, patriotic and religious. This image, accepted by the public is a biased view of the reality and its origin lies in the prejudices of the enquirers. A myth had been created, the principal causes seem to be: changing fashions, the shadow of war, the development of an autonomous age group — the student population. As for the reality it is largely unknown but it seems that this generation was less ardent, less original than its contemporaries believed.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
981
    981
  • Thumbnail: Page 
982
    982
  • Thumbnail: Page 
983
    983
  • Thumbnail: Page 
984
    984
  • Thumbnail: Page 
985
    985
  • Thumbnail: Page 
986
    986
  • Thumbnail: Page 
987
    987
  • Thumbnail: Page 
988
    988
  • Thumbnail: Page 
989
    989
  • Thumbnail: Page 
990
    990
  • Thumbnail: Page 
991
    991
  • Thumbnail: Page 
992
    992
  • Thumbnail: Page 
993
    993
  • Thumbnail: Page 
994
    994
  • Thumbnail: Page 
995
    995
  • Thumbnail: Page 
996
    996
  • Thumbnail: Page 
997
    997
  • Thumbnail: Page 
998
    998
  • Thumbnail: Page 
999
    999
  • Thumbnail: Page 
1000
    1000
  • Thumbnail: Page 
1001
    1001
  • Thumbnail: Page 
1002
    1002
  • Thumbnail: Page 
1003
    1003
  • Thumbnail: Page 
1004
    1004
  • Thumbnail: Page 
1005
    1005
  • Thumbnail: Page 
1006
    1006
  • Thumbnail: Page 
1007
    1007
  • Thumbnail: Page 
[1008]
    [1008]
  • Thumbnail: Page 
[1009]
    [1009]