Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

LE CLIP POLITIQUE

JEAN-PAUL GOUREVITCH
Revue française de science politique
Vol. 39, No. 1 (FÉVRIER 1989), pp. 21-33
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/43118834
Page Count: 13
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
LE CLIP POLITIQUE
Preview not available

Abstract

L'arrivée en force du clip politique à la télévision pendant l'élection présidentielle de 1988 introduit en France une dimension nouvelle dans la communication politique. L'analyse des divers clips produits à cette occasion permet de distinguer le clip-jingle (simple accroche), du clip idéologique (mise en image d'un projet) et du clip allégorique qui restitue l'itinéraire du héros sur le mode épique ou lyrique. Les hommes politiques n'ont pas encore appris à se servir du clip en l'intégrant directement à leur communication, et affadissent notamment le message de modernité qu'il véhicule par le discours convenu qui lui fait suite. Or le clip est à la fois mise en spectacle et mise en état de choc, et pour en comprendre l'impact dans l'avenir, c'est avec le face-à-face télévisé qu'il devrait être mis en perspective dans la mesure où ces deux formes apparaissent comme les pôles opposés du champ de la communication politique. Si le clip a déjà une clientèle et peut-être un marché, il lui reste à peaufiner son langage, et c'est de grammairiens, autant que d'auteurs, qu'il a aujourd'hui besoin. The massive appearance of political television clips during the 1988 French presidential election introduced a new dimension of political communication. An analysis of the various clips leads to distinctions : there is the jingle clip, a mere attention-calling device ; the ideological clip — an idea set in images; the allegorical clip, which portrays the hero's itinerary in an epic or a lyrical style. Politicians have not yet learned to integrate the clip directly in their message, and weaken its modern message by the conventional discourse which follows it. The clip is both show and shock ; to understand its future impact, one must compare it with the televised debate, as the two forms seem opposite poles of the field of political communication. While the clip already has a clientele and perhaps a market, it must still refine its language, and needs grammarians as much as authors.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
21
    21
  • Thumbnail: Page 
22
    22
  • Thumbnail: Page 
23
    23
  • Thumbnail: Page 
24
    24
  • Thumbnail: Page 
25
    25
  • Thumbnail: Page 
[26]
    [26]
  • Thumbnail: Page 
[27]
    [27]
  • Thumbnail: Page 
28
    28
  • Thumbnail: Page 
29
    29
  • Thumbnail: Page 
30
    30
  • Thumbnail: Page 
31
    31
  • Thumbnail: Page 
32
    32
  • Thumbnail: Page 
33
    33