Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

REPRÉSENTER LES MINORITÉS PAR LE DÉCOUPAGE ÉLECTORAL: L'exemple de la nouvelle charte de New York

CATHERINE POUZOULET
Revue française de science politique
Vol. 43, No. 4 (AOÛT 1993), pp. 613-634
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/43119204
Page Count: 22
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
REPRÉSENTER LES MINORITÉS PAR LE DÉCOUPAGE ÉLECTORAL: L'exemple de la nouvelle charte de New York
Preview not available

Abstract

L'adoption en 1989 par voie référendaire d'une nouvelle charte municipale s'est traduite à New York par la mise en place d'une structure gouvernementale qui dote de pouvoirs accrus le Conseil municipal. Ce rééquilibrage institutionnel s'est doublé d'une volonté d'ouverture du processus politique aux minorités raciales et linguistiques dont la représentation politique fut maximisée par un découpage électoral qui, en ménageant des circonscriptions minoritaires à 80 %, a permis l'élection de 21 conseillers noirs ou hispaniques. Comment s'affrontent de façon sous-jacente des conceptions différentes de la représentation ? Quelle est la finalité d'une démarche qui essentialise la culture politique, peut-être au détriment de la capacité à infléchir les priorités gestionnaires de la ville ? As a result of the 1989 charter revision, by referendum, the city of New York was endowed with a new government structure which strengthened the City Council as a legislative counterpower to the executive office of the Mayor. This government reform was coupled with an opening up of the political process to racial and linguistic minorities whose representation was maximized by an affirmative gerrymandering of Council districts ; a record number of safe districts (80 % minority) made it possible to elect 21 black or Hispanic councillors. This article probes the conflicting approaches to political representation and asks whether the identity politics attached to such a redistricting process may not further balkanize the city, to the detriment of the capacity to orient the city's managerial priorities.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
613
    613
  • Thumbnail: Page 
614
    614
  • Thumbnail: Page 
615
    615
  • Thumbnail: Page 
616
    616
  • Thumbnail: Page 
617
    617
  • Thumbnail: Page 
618
    618
  • Thumbnail: Page 
619
    619
  • Thumbnail: Page 
620
    620
  • Thumbnail: Page 
621
    621
  • Thumbnail: Page 
622
    622
  • Thumbnail: Page 
623
    623
  • Thumbnail: Page 
624
    624
  • Thumbnail: Page 
625
    625
  • Thumbnail: Page 
626
    626
  • Thumbnail: Page 
627
    627
  • Thumbnail: Page 
628
    628
  • Thumbnail: Page 
629
    629
  • Thumbnail: Page 
630
    630
  • Thumbnail: Page 
631
    631
  • Thumbnail: Page 
632
    632
  • Thumbnail: Page 
633
    633
  • Thumbnail: Page 
634
    634