Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

L'OUVRIER CACHÉ : LE PARADOXE DU VOTE RURAL D'EXTRÊME DROITE DANS LA FRANCE DU NORD-EST

BERNARD SCHWENGLER
Revue française de science politique
Vol. 53, No. 4 (AOÛT 2003), pp. 513-533
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/43119961
Page Count: 21
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
L'OUVRIER CACHÉ : LE PARADOXE DU VOTE RURAL D'EXTRÊME DROITE DANS LA FRANCE DU NORD-EST
Preview not available

Abstract

À partir d'une analyse des scores obtenus par l'extrême droite aux élections présidentielles de 1988, 1995 et 2002 dans certaines régions rurales de la France du Nord-Est et à partir de l'exploitation d'entretiens effectués auprès d'électeurs du Front national, cet article s'efforce de rendre compte de la permanence et de l'ampleur d'un vote rural d'extrême droite spécifique, qui est antérieur au vote rural d'extrême droite tel qu'il a été constaté pour la France dans son ensemble à l'élection présidentielle de 2002 et qui semble paradoxal eu égard au modèle du vote urbain d'extrême droite. Ce vote rural d'extrême droite peut être expliqué par la composition fortement ouvrière de ces territoires, qui demeurent des régions industrielles, et il correspond à la crise économique et sociale du monde ouvrier. This article is based on an analysis of the share of the far right vote at the presidential elections of 1988, 1995 and 2002 in some rural areas of North-East of France, and on an examination of interviews of Le Pen voters. This survey tries to explain the permanence and the importance of the rural vote for the far right in these areas. This vote is previous to the rural vote for the far right as it has been recorded in whole France at the presidential election of 2002 and it seems paradoxical in view of the pattern of the urban vote for the far right. One can explain the rural vote for the far right in these areas by the fact that these rural areas are industrial regions with an important working class population. The rural vote for the far right in these areas occurred within the context of the economic and social crisis of the working class population.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
513
    513
  • Thumbnail: Page 
514
    514
  • Thumbnail: Page 
515
    515
  • Thumbnail: Page 
516
    516
  • Thumbnail: Page 
517
    517
  • Thumbnail: Page 
518
    518
  • Thumbnail: Page 
519
    519
  • Thumbnail: Page 
520
    520
  • Thumbnail: Page 
521
    521
  • Thumbnail: Page 
522
    522
  • Thumbnail: Page 
523
    523
  • Thumbnail: Page 
524
    524
  • Thumbnail: Page 
525
    525
  • Thumbnail: Page 
526
    526
  • Thumbnail: Page 
527
    527
  • Thumbnail: Page 
528
    528
  • Thumbnail: Page 
529
    529
  • Thumbnail: Page 
530
    530
  • Thumbnail: Page 
531
    531
  • Thumbnail: Page 
532
    532
  • Thumbnail: Page 
533
    533