Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

Repenser l’impact de la surveillance après l’affaire Snowden:: sécurité nationale, droits de l’homme, démocratie, subjectivité et obéissance

Zygmunt BAUMAN, Didier BIGO, Paulo ESTEVES, Elspeth GUILD, Vivienne JABRI, David LYON and R. B. J. (Rob) WALKER
Cultures et Conflits
No. 98, ÉLITES TRANSNATIONALES (été 2015), pp. 133-166
Published by: L'Harmattan
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/culturesconflits.98.133
Page Count: 34
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Item Type
Article
References
Repenser l’impact de la surveillance après l’affaire Snowden:
Preview not available

Abstract

Résumés Les révélations autour des programmes secrets de la NSA ont confirmé l’existence d’une surveillance de grande envergure de nos communications par les autorités gouvernementales américaines, qui touche également les pays alliés des Etats-Unis en Europe et en Amérique latine. Les ramifications transnationales de la surveillance nous invitent à ré-examiner les pratiques contemporaines des affaires internationales. Le débat ne se limite pas aux relations des États-Unis avec le reste du monde, ni à la surveillance et à la vie privée: il est beaucoup plus large. Cet article collectif décrit les spécificités de la cyber-surveillance, y compris les pratiques hybrides des services de renseignement et des compagnies privées de télécommunications. Il analyse ensuite les impacts de ses pratiques sur la sécurité nationale, la diplomatie, les droits de l’homme, la démocratie, la subjectivité et l’obéissance.

Page Thumbnails