Access

You are not currently logged in.

Login through your institution for access.

login

Log in to your personal account or through your institution.

No Cover Image

L'Enfant et la mort dans l'Antiquité I: Nouvelles recherches dans les nécropoles grecques. Le signalement des tombes d'enfants

Anne-Marie GUIMIER-SORBETS
Yvette MORIZOT
Volume: 12
Copyright Date: 2010
Edition: 1
Published by: Editions de Boccard
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/j.ctt175x312
Find more content in these subjects:
  • Cite this Item
  • Book Info
    L'Enfant et la mort dans l'Antiquité I
    Book Description:

    L'enfant dans l'Antiquité, après avoir été négligé ou perçu en fonction de malentendus, est devenu un sujet d'étude à part entière. Le programme de recherche L'Enfant et la Mort dans l'Antiquité (EMA) dont l'objectif est d'examiner les pratiques funéraires et de faire contribuer cette analyse à la définition de la place de l'enfant dans la société, prend une part active aux études en cours. La première des trois tables rondes internationales prévues dans le cadre du programme EMA s'est tenue en 2008 à Athènes ; elle a été organisée, en relation avec l'Ecole Française d'Athènes, par l'Unité de Recherche Archéologies et Sciences de l'Antiquité. La rencontre était consacrée aux nouvelles données archéologiques et anthropologiques intéressant les sépultures d'enfants en Grèce propre et dans des colonies grecques de la Mer Noire. Elle a porté également sur un thème particulier, le signalement des sépultures d'enfants, dans le monde grec et romain, du début du Ier millénaire à la fin de l'Antiquité. Les articles issus des communications permettent de préciser certaines pratiques ainsi que l'extension de leur emploi et le rôle des facteurs socio-culturels et religieux qui les sous-tendent, qu'il s'agisse du type de la sépulture et de sa relation spatiale avec celles des adultes, du traitement du corps, du mobilier, etc. Parmi les questions complexes qui ont retenu l'attention figurent les traitements différentiels appliqués en fonction des tranches d'âge _ notamment celui des foetus et des enfants nés sans vie ou morts dans les premiers temps de la vie _, la mise en évidence et l'interprétation de la fluctuation des pratiques sur certains sites, l'investissement important dont témoignent certaines sépultures et les sépultures atypiques. L'étude des marqueurs de tombes les rattache à leur contexte et les envisage dans la multiplicité de leurs formes, l'iconographie, les inscriptions, la fonction dans les rites funéraires et le rôle symbolique, image donnée du défunt par la représentation figurée ou le texte, ancrage de la mémoire des disparus, éventuellement pérennisation du statut des élites ou héroïsation. Le grand intérêt des contributions est de montrer la possibilité par l'archéologie funéraire d'approcher le niveau et les modalités d'intégration de l'enfant dans la famille et dans la société, et plus largement de mieux comprendre l'enfant dans l'Antiquité.

    eISBN: 978-2-7018-0467-5
    Subjects: History
    × Close Overlay

Table of Contents

Export Selected Citations
  1. Front Matter (pp. I-IV)
  2. Table of Contents (pp. V-VI)
  3. Introduction (pp. 1-8)
    Anne-Marie Guimier-Sorbets and Yvette Morizot

    L’enfant dans l’Antiquité, après avoir été négligé ou perçu en fonction de malentendus est devenu un sujet d’étude à part entière. Le programme de rechercheL’Enfant et la Mort dans l’Antiquité(EMA), dont l’objectif est d’examiner les pratiques funéraires et de faire contribuer cette analyse à la définition de la place de l’enfant dans la société, prend une part active aux études en cours. On trouvera ci-dessous la présentation du programme EMA par Antoine Hermary (Centre Camille Jullian, Aix-en-Provence) qui le dirige.

    La première des trois tables rondes internationales prévues dans le cadre du programme EMA s’est tenue les 29 et...

  4. L’enfant et la mort dans l’Antiquité:: APPROCHES
    • Présentation du programme «L’enfant et la mort dans l’Antiquité [EMA]: des pratiques funéraires à l’identité sociale» (pp. 11-18)
      Antoine Hermary

      L’étude des sépultures et de leur regroupement en cimetières ou « nécropoles », selon le terme appliqué par Strabon à Alexandrie, constitue un élément essentiel des recherches en archéologie, de manière presque exclusive pour certaines périodes. Pour ce qui concerne le monde méditerranéen antique, l’archéologie funéraire a connu des mutations essentielles au cours des dernières décennies, en raison du nombre des découvertes et de leur caractère parfois exceptionnel – comme à Vergina et dans d’autres nécropoles de Macédoine – et, surtout, des méthodes d’analyse mises en oeuvre. Dans le domaine de l’histoire religieuse et sociale, l’ouvrage collectif dirigé par G. Gnoli et...

    • Archéologie funéraire et histoire de l’enfance dans l’Antiquité: NOUVEAUX ENJEUX, NOUVELLES PERSPECTIVES (pp. 19-44)
      Véronique Dasen

      Longtemps négligée, l’histoire de l’enfant dans l’Antiquité est aujourd’hui devenue un sujet de recherche à part entière. Son étude met en jeu de nombreuses questions méthodologiques, à commencer par sa définition. Quand débute et quand se termine l’enfance ? La réponse varie dans l’espace et le temps, d’une société à l’autre ; elle dépend aussi du milieu, urbain ou rural, et des points de vue, biologique, social ou religieux : fille ou garçon ? Libre ou esclave ? Les esclaves ont-ils d’ailleurs une enfance ?

      Dans les traités de biologie et médecine anciennes, les différentes phases du développement physiologique paraissent...

  5. L’enfant et la mort en Grèce
    • L’enfant et la mort en Grèce au premier Âge du Fer
      • Les enfants et la mort en Eubée au début de l’Âge du Fer (pp. 47-66)
        Béatrice Blandin

        Cet article propose un premier bilan concernant les sépultures d’enfant découvertes en Eubée au début de l’Âge du Fer². L’île d’Eubée s’étend sur 175 kilomètres le long des côtes d’Attique et de Béotie (fig. 1). Son rôle au début de l’Âge du Fer dans les échanges avec le Proche-Orient, le début de la colonisation grecque et la diffusion de l’écriture alphabétique sont désormais bien connus. À ce jour, cinq sites ont fait l’objet de fouilles archéologiques régulières : Lefkandi, Chalcis, Kyme-Viglatouri, Érétrie, Amarynthos (fig. 1). Dans le reste de l’île, l’occupation est encore mal connue faute d’investigations planifiées.

        Une étude...

      • Tombes d’enfants à l’intérieur d’habitats au début de l’Âge du Fer dans le Monde Grec (pp. 67-96)
        Alexandre Mazarakis Ainian

        Le sujet de notre étude concerne les tombes « d’enfants » (prématurés ou mort-nés, nouveaunés et enfants en bas âge²) du monde grec au début de l’Âge du Fer qui s’organisent soit à l’intérieur, soit à forte proximité des habitats. Il existe une idée préconçue, selon laquelle cette coutume aurait caractérisé la majorité des habitats au début de l’Âge du Fer. Cependant, un essai pour vérifier cela, va, pensons-nous, démontrer que les tombes d’enfants parmi les « vivants » n’étaient pas la norme dans tout le monde grec, bien que le phénomène s’observe dans plusieurs régions, surtout côtières, de la...

      • La différenciation funéraire des enfants en Crète centrale au premier Âge du Fer: L’INDICE D’UNE NOUVELLE STRUCTURATION SOCIALE? (pp. 97-108)
        Maia Pomadère

        La Crète du premier Âge du Fer a fait l’objet de recherches archéologiques récentes, principalement concentrées dans des zones d’habitat, qui offrent des données renouvelées sur l’histoire de l’île entre les XIeet VIIes. (fig. 1)². Toutefois, la connaissance des pratiques funéraires pour cette période repose encore sur les vestiges fouillés antérieurement à 1980. Les archéologues, généralement guidés par leur intérêt pour la culture matérielle, négligeaient alors le plus souvent le sujet principal de la tombe, le mort lui-même. Les examens anthropologiques étaient inexistants, lacune qui pèse lourdement sur les études funéraires en Crète, et tout particulièrement sur celles...

    • Sépultures d’enfants en Grèce de l’époque géométrique à l’époque romaine:: espaces, rites et intégration sociale
      • Child Burials at Ancient Messene (pp. 111-128)
        Chryssa Bourbou and Petros Themelis

        Messene has an unusually large number of grave monuments within the city walls (intra muros), associated with public buildings. Most important are grave monuments K1, K2 and K3 brought to light along the west stoa of the Gymnasium, dated to the late 3rdcentury BC. They contained the inhumed members of Messenian elite families, accompanied by precious offerings. The Pi-shaped grave monument K1 includes seven cist graves placed under the floor of the chamber. The smaller rectangular grave monument K2, to the south of K1, has four cist graves under its floor. Iron rings fixed on the upper side of...

      • La présence des enfants dans les nécropoles d’Abdère (pp. 129-160)
        Konstantina Kallintzi and Irini-Despina Papaikonomou

        Le droit de l’enfant à une sépulture formelle et à un mobilier qui l’accompagne, le traitement différentiel de son corps en fonction de son âge, de l’espace et de la période reflètent le faciès que la société confère à l’enfant mort, à condition que cette société soit considérée dans l’ensemble de ses pratiques, ses institutions, ses croyances¹. Il a fallu longtemps pour que ces questions, qui relèvent de l’étude de l’histoire de l’enfant et évoquent des aspects de l’identité du jeune individu², soient prises en considération³ en Grèce aussi et que l’enfant constitue un sujet d’étude à part entière⁴. Depuis...

      • Un ensemble exceptionnel d’enchytrismes de nouveau-nés, de foetus et de nourrissons découvert dans l’île d’Astypalée, en Grèce: Cimetière de bébés ou sanctuaire? (Première approche) (pp. 161-206)
        Maria Michalaki-Kollia

        Il s’agit d’un grand ensemble de vases trouvés sur l’île d’Astypalée, comprenant des enchytrismes qui dépassent à ce jour les 2750 cas. Presque tous contenaient des squelettes de bébés morts autour de l’âge de la naissance, de foetus et de périnatals, ainsi que des nourrissons et quelques petits enfants jusqu’à l’âge de trois ans.

        Astypalée, «πελαγίσια» comme l’appelle Strabon¹, située dans la partie Sud-Est de la mer Égée, constitue un pont entre le Dodécanèse et les Cyclades. Battue par tous les vents et difficile à approcher de nos jours, elle se trouvait dans l’Antiquité au croisement des routes maritimes,...

      • Child Burials at the Seaside Cemetery of Ancient Mende (pp. 207-226)
        Sophia Moschonissioti

        Mende was an Eretrian colony founded on the prong of Pallene of the Chalkidic peninsula.¹ Systematic excavations in the area of ancient Mende² were carried out by the 16thEphorate of Prehistoric and Classical Antiquities, under the supervision of Iulia Vokotopoulou.³ The city, whose dimensions are approximately 1200 m by 600 m, is located on the plateau and the slopes of a hill which gradually slopes to the sea. The finds of the excavations of the area of the acropolis “Vigla” and “Proasteion”, together with the finds from the flat-sand cape sanctuary at Poseidi, situated 5 km to the west...

      • Recent Finds of Child Burials in the Area of Ancient Sparta from Protogeometric to Roman Times (pp. 227-242)
        Athanassios Themos and Elena Zavvou

        The absence of organized cemeteries in the area of ancient Sparta has been noted by many scholars. In contrast to other Greek cities most burials dating to the Geometric up until the Late Hellenistic period have been found within the limits of the later fortified Hellenistic city of Sparta. According to Plutarch (Lycurgus 27), Lycurgus allowed burials within the city and memorials near the sacred places, in order to remove all superstitious terror and make the youth familiar with death. In his description of Sparta, Pausanias also mentions a large number of graves of mythical Spartan heroes and kings. As...

      • Tombes d’enfants dans les Cyclades: les cas de Naxos et de Paros (pp. 243-250)
        Photini Zaphiropoulou

        À Naxos, l’une des îles les plus importantes des Cyclades centrales (fig. 1), des fouilles dites de sauvetage ont révélé dans trois parcelles différentes mais voisines sur le site de Plinthos à Chora, capitale de l’île, une nécropole géométrique (fig. 2), la première dans le pays, bien circonscrite et regroupant un assez grand nombre de sépultures¹. Les tombes de Plinthos font partie de la nécropole Nord et se situent au NE de la ville moderne (fig. 3a), au voisinage de la côte Nord de l’île, non loin des vestiges de la ville préhistorique (fig. 3b) ; elles s’échelonnent entre le...

    • Sépultures d’enfants dans les nécropoles des colonies grecques de la Mer Noire
      • Les sépultures d’enfants de la de la nécropole d’Apollonia du Pont (Bulgarie): RÉSULTATS DES FOUILLES RÉCENTES (2002-2007) (pp. 253-264)
        Anne-Sophie Koeller and Kristina Panayotova

        Apollonia du Pont, fondée par Milet vers la fin du VIIesiècle av. J.-C., est une des plus anciennes colonies grecques de Bulgarie. Elle se situe sur la côte occidentale de la Mer Noire, dans la partie Sud du golfe de Bourgas. La ville antique occupait principalement la presqu’île sur laquelle est construite la partie ancienne de l’actuelle Sozopol, en face de l’île de Saint-Cyriaque (Sveti Kirik)¹. C’est le développement des fouilles préventives qui a permis de confirmer, en partie, les quelques sources littéraires et épigraphiques qui nous sont parvenues. Une meilleure connaissance de cette cité, mais surtout de ses...

      • Les tombes d’enfants dans les colonies grecques de l’Ouest du Pont-Euxin (pp. 265-286)
        Vasilica Lungu

        L’objectif du présent travail est de tenter de faire le point sur les tombes d’enfants décédés dans les colonies grecques du Pont Gauche. Nous nous appuierons pour cela sur la documentation recueillie sur les sites d’Istros et de sachôra, d’Orgamé, de Tomis et de Callatis, lesquels ont tous livré des informations, publiées ou encore inédites, relatives aux tombes d’enfants décédés à divers stades de leur existence.

        On dispose toutefois rarement de précisions sur la surface fouillée, sur la situation exacte des tombes ou sur les données anthropologiques, permettant d’apprécier les données à leur juste valeur. En dépit de ces...

  6. Le signalement des sépultures d’enfants
    • Monde grec
      • Modes de signalisation des sépultures dans les nécropoles grecques d’Italie du Sud et de Sicile. Remarques générales et le cas des tombes d’enfant (pp. 289-326)
        Diego Elia and Valeria Meirano

        Les sépultures d’enfants sont fréquemment attestées dans les nécropoles despoleisgrecques d’Italie du Sud et de Sicile, quoique leur occurrence varie considérablement selon les contextes et les périodes chronologiques. Cependant, cette présence n’est pas en rapport avec l’existence d’aires funéraires spécifiques, dédiées exclusivement ou principalement à des classes d’âge particulières : au contraire, les tombes d’enfants sont apparemment dispersées dans le tissu des nécropoles.

        L’identification des marqueurs des sépultures d’individus immatures – qui constituent le sujet de notre communication – entre évidemment dans un thème de recherche bien plus vaste, c’est à dire la reconstruction globale du paysage funéraire.

        En général,...

      • The Representation of Children on Classical and Hellenistic Tombstones from Ancient Macedonia (pp. 327-346)
        Myrina Kalaitzi

        The area of study for this survey lies within the borders of the modern Greek state and extends eastwards as far as the Strymon and Amphipolis, while to the south it roughly coincides with the borders of the modern district of Macedonia (fig. 1).¹ Figured tombstones were in use in that area from at least the late 6th-early 5thc.,² while from about the mid-5thc. the series continues with no interruption into the Roman Imperial period. This survey is mainly based on published material, amounting to a little over than 210 figured tombstones, ranging in date from about the...

      • Les marqueurs de tombes d’enfant dans l’Égypte gréco-romaine: premières recherches (pp. 347-360)
        Marie-Dominique Nenna

        On présente ici le résultat de premiers sondages dans l’ample bibliographie, concernant le plus souvent des fouilles antérieures à la Deuxième Guerre mondiale, qui ont porté sur les nécropoles gréco-romaines d’Égypte. La plus grande partie de cet exposé est consacrée aux nécropoles d’Alexandrie ; on insiste ensuite sur la variété des traditions locales en donnant quelques aperçus sur les nécropoles de Térénouthis, d’Akoris, d’Oxyrhinchos et d’Hermoupolis Magna.

        Les nécropoles d’Alexandrie, en particulier la nécropole occidentale, sont connues des voyageurs dès le XVIIesiècle et commencent à être explorées, avec des vues scientifiques, dans les années 1870. Le relais est pris...

    • Monde romain
      • Le rôle de l’épitaphe dans la commémoration des enfants défunts: l’exemple des carmina Latina epigraphica païens (pp. 363-374)
        Hélène Lamotte

        La commémoration funéraire des enfants inclut, comme dans le cas des adultes, la signalisation de leur sépulture. Celle-ci implique parfois l’utilisation d’une épitaphe, qui vise à assurer lamemoriadu défunt : après la mort physique, il doit éviter une seconde mort, sociale, en disparaissant de la mémoire collective. Ainsi s’explique la localisation des tombeaux le long des voies ou les informations personnelles volontiers portées sur la pierre, elle-même parfois appeléememoria: le but est de capter l’attention du passant¹. Or, les sépultures antiques d’enfants, de même que les épitaphes qui les signalent, sont aujourd’hui en sous-nombre² : elles...

      • Signalisation des tombes d’enfants dans un quartier funéraire de la nécropole romaine de Porta Nocera à Pompéi (pp. 375-386)
        Solenn de Larminat

        Les recherches menées sur l’identité sociale des enfants se heurtent aux lacunes des données littéraires sur ces jeunes individus qui n’intéressaient pas encore la société tant qu’ils n’étaient pas aptes à procréer ou à combattre. L’étude de la signalisation des tombes d’enfants permet alors d’approcher un certain degré d’intégration de l’enfant dans sa famille et dans la société à laquelle il appartient, à travers la place qui lui était allouée dans le monde funéraire des adultes et les rites funéraires qui lui étaient destinés. La fouille des enclos 21, 23 et 25 (a et b) de la nécropole de Porta...

      • Tombes d’enfants de l’époque impériale dans la banlieue de Rome: les cas de Quarto Cappello del Prete, de Casal Bertone et de la nécropole Collatina (pp. 387-402)
        Stefano Musco and Paola Catalano

        Au cours de ces dix dernières années, la nécessité de réaliser d’importants travaux publics d’aménagement, ainsi que la croissance continue des banlieues ont amené la Surintendance Spéciale pour les Biens Archéologiques de Rome à fouiller un total de plus de 5 000 sépultures, dont la plupart sont datables entre le Ieret le IIIes. ap. J.-C.¹. En ce qui concerne les sépultures d’enfants, si l’on détermine l’âge de la mort – évidemment dans les limites imposées par le traitement des données livrées par les squelettes² et par leur mauvais état général de conservation – on note qu’en moyenne la fréquence de...

  7. Affiliations des auteurs (pp. 403-407)
  8. Back Matter (pp. 408-408)