Access

You are not currently logged in.

Login through your institution for access.

login

Log in to your personal account or through your institution.

Alexis Piron, 'Gustave-Wasa'

Alexis Piron, 'Gustave-Wasa'

Édition présentée, établie et annotée par Derek Connon
Volume: 57
Copyright Date: 2016
Pages: 184
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/j.ctt1bqzmks
Find more content in these subjects:
  • Cite this Item
  • Book Info
    Alexis Piron, 'Gustave-Wasa'
    Book Description:

    Si Alexis Piron fut longtemps connu uniquement comme l’auteur de la grande comédie La Métromanie, plus récemment la découverte de quelques-unes de ses pièces foraines, surtout le monologue délirant qu’est Arlequin-Deucalion, révéla un autre aspect de son talent comique. Mais il fut aussi l’auteur de trois tragédies, dont la deuxième, Gustave-Wasa (1733), devint l’une des mieux connues de l’époque. Ce volume présente cette tragédie avec les paratextes préparés par Piron pour sa réédition dans les Œuvres de 1758. Les incidents foisonnent dans cette aventure de cape et d’épée, qui se déroule sur le fond historique de la fin de l’Union de Kalmar, quand Gustav Vasa chassa de Stockholm Christian II, détenteur de la triple couronne du Danemark, de la Suède et de la Norvège, pour prendre sa place comme roi suédois.

    eISBN: 978-1-78188-268-9
    Subjects: Language & Literature
    × Close Overlay

Table of Contents

Export Selected Citations
  1. Front Matter (pp. [i]-[iv])
  2. Table of Contents (pp. [v]-[viii])
  3. INTRODUCTION (pp. 1-42)

    Alexis Piron (1689–1773) est surtout connu pour un péché de jeunesse, la scandaleuseOde à Priape, et pour l’épitaphe qu’il se composa lui-même :

    Ci git,Piron, qui ne fut rien,

    Pas même académicien.¹

    Il y a un fort lien entre les deux, car, s’il regretta toujours cette ode obscène et son effet sur sa réputation tout au long de sa vie, c’est bien à cause d’elle qu’il n’arriva pas à se faire admettre parmi les immortels. Voici comme il raconte l’événement lui-même :

    L’Académie Françoise m’ayant fait la grâce spéciale de me donner, d’une voix unanime, la place...

  4. Gustave-Wasa
    • Épître à monsieur le comte de Livry (pp. 45-46)
    • Épître à sa mémoire (pp. 47-55)
    • Préface (pp. 56-79)

      A l’amour près, qu’il a fallu faire entrer dans mon sujèt, pour me conformer à l’usage bien ou mal établi sur nos Théâtres ; tout est ici très-exactement tiré de l’Histoire des Révolutions de Suède, publiée par M. l’Abbéde Vertot,61l’un des Ecrivains de nos jours qui, pour l’étenduë des lumières, la solidité du jugement, les grâces de l’Esprit, & la noble simplicité du stile, a le mieux mérité de tenir, parmi Nous, la plume historique.

      Ainsi le caractère du barbare Christierne,62celui du vertueux Frédéric, & celui du grand Gustave, L’emprisonnement de ce Dernier contre le droit des Gens, Son...

    • Stances en tête d’un exemplaire présenté à la reine de Suède en 1733 (pp. 80-82)
    • GUSTAVE-WASA, TRAGÉDIE. (pp. 83-166)

      Rodolphe, quel raport viens-tu faire à ton Roi ?

      De Christierne absent, révère-t-on la loi ?

      Et tandis que Stockolm éxige ma présence,

      Le Danemarck en paix soufre-t-il la Régence ?

      La Reine….

      Elle n’est plus, Seigneur ;119& cette mort

      Peut-être enlève un Sceptre au Monarque du Nord.

      Du Sénat mécontent l’autorité jalouse

      Ne ployoit qu’à regrèt sous votre auguste Epouse ;

      A peine a-t-il en mainble timon de l’État,

      Que le Peuple, sous Lui, respire l’attentat ;

      Traite d’invasion, de puissance usurpée,

      Ce qu’ici vous tenez de Rome & de l’Épée :

      Et s’érigeant en Juge entre Stockolm & Vous,...

  5. APPENDICE I : ‘Épître à Monsieur le comte de Livry’, texte de 1733. (pp. 167-167)
  6. APPENDICE II : ‘À monsieur le comte de Livry, en lui envoyant ma tragédie de Gustave écrite de ma main’ (pp. 168-169)
  7. APPENDICE III : ‘Beati pauperes’ (pp. 170-171)
  8. BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE (pp. 172-173)
  9. Back Matter (pp. 174-176)