Access

You are not currently logged in.

Login through your institution for access.

login

Log in to your personal account or through your institution.

Amin Maalouf: une oeuvre à revisiter

Amin Maalouf: une oeuvre à revisiter

Rachel Bouvet
Soundouss El Kettani
Copyright Date: 2014
Edition: 1
Pages: 300
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/j.ctt1f117jq
Find more content in these subjects:
  • Cite this Item
  • Book Info
    Amin Maalouf: une oeuvre à revisiter
    Book Description:

    L’écrivain franco-libanais Amin Maalouf est paré d’une image de passeur de cultures, de chantre des exilés et d’ambassadeur des immigrants. Chrétien au Liban, Arabe en France, il semble irrémédiablement minoritaire, irrémédiablement étranger. Il revendique d’ailleurs lui-même ce rôle de médiateur entre l’Orient et l’Occident, prêchant pour un monde du multiculturalisme et de l’identité multiple. Commentateurs et critiques accolent ainsi à son œuvre l’étiquette de la poursuite d’une communion universelle des peuples, l’abordant principalement au regard des questions d’identité, d’exil, de quête des origines et d’appartenances multiples. Le présent ouvrage revisite l’œuvre de ce grand auteur qu’est Amin Maalouf – lauréat du prix Goncourt en 1993 et membre de l’Académie française depuis 2011 – afin de mettre en évidence la complexité de celle-ci et de montrer les diverses voies empruntées pour revenir sans cesse à des images et à des leitmotivs obsessifs. De la cartographie de l’œuvre de Maalouf aux questions de sa réception et de sa lecture, en passant par des perspectives culturelles, idéologiques et politiques, il balise de nouvelles pistes d’interprétation. Premier ouvrage collectif à porter exclusivement sur Amin Maalouf, il réunit des contributions du Canada, de la France, du Maroc, du Cameroun et de l’Afrique du Sud. Se concluant sur une entrevue exclusive avec Amin Maalouf, il saura éveiller la curiosité pour cette œuvre qui, de lecture en relecture, fait surgir ce sens profond de l’humanité et conduit à parcourir autrement la terre et ses frontières, la mer et ses rivages.

    eISBN: 978-2-7605-4108-5
    Subjects: Language & Literature
    × Close Overlay

Table of Contents

Export Selected Citations
  1. Front Matter (pp. I-VI)
  2. Table of Contents (pp. VII-X)
  3. INTRODUCTION (pp. 1-8)
    Rachel Bouvet and Soundouss El Kettani

    L’écrivain franco-libanais Amin Maalouf, convaincu dès l’enfance « d’être irrémédiablement minoritaire, irrémédiablement étranger¹ », s’est depuis toujours paré d’une image de « passeur de cultures », de chantre des exilés et d’ambassadeur des immigrants. Il revendique à répétition ce rôle de médiateur entre l’Orient et l’Occident, prêche pour un monde du multiculturalisme et de l’identité multiple, au point de se voir confier en 2007 la présidence du Groupe des intellectuels pour le dialogue interculturel constitué par la Commission européenne. Venu à la littérature par le journalisme, il ne fait pas grand mystère de ses opinions politiques ni de ses positions...

  4. Chapitre 1 SEUILS ET ESPACES VERS UNE CARTOGRAPHIE DE L’ŒUVRE
    • VOYAGE SUR LES REMOUS DU PARATEXTE MAALOUFIEN (pp. 11-38)
      Soundouss El Kettani

      « Moi, Hassan fils de Mohammed le peseur, moi, Jean-Léon de Médicis, […] on me nomme aujourd’hui l’Africain […] On m’appelle aussi le Grenadin, le Fassi, le Zayyati¹. » C’est ainsi que se présente au lecteur le héros deLéon l’Africain: par une problématisation du nom, de la désignation. Ossyane, dans lesÉchelles du Levant, a un des prénoms, dit-il, « les plus lourds à porter² ». Adam, dernier rejeton de la création maaloufienne de personnages, confie dès les premières lignes desDésorientésn’avoir jamais « su pourquoi [ses] parents [l’]ont appelé ainsi³ » et regrette de ne pas...

    • NAVIGATIONS MÉDITERRANÉENNES DANS LÉON L’AFRICAIN ET LE PÉRIPLE DE BALDASSARE (pp. 39-64)
      Rachel Bouvet

      Le bassin méditerranéen joue un rôle crucial dans l’œuvre d’Amin Maalouf. Tout lecteur familier de ses romans, de ses essais ou de ses autres productions s’en aperçoit rapidement. Il suffit de penser à l’importance du Liban dansLe rocher de Tanios, Les désorientésetOrigines, à l’exploration des rapports entre l’Occident et le Proche-Orient depuisLes croisades vues par les Arabesjusqu’auDérèglement du mondeen passant parLes identités meurtrières, aux tribulations d’Ossyane dansLes échelles du Levant, etc.¹. Ce qui est moins évident, c’est la place qu’y occupe la Méditerranée, cette mer « du milieu des terres »,...

  5. Chapitre 2 QUESTIONS DE RÉCEPTION ET DE LECTURE
    • AMIN MAALOUF ET LA LITTÉRATURE CHRÉTIENNE MÉDIÉVALE: Regards croisés pour une définition de la barbarie d’hier et d’aujourd’hui (pp. 67-90)
      Bernadette Rey Mimoso-Ruiz

      Dès l’avant-propos desCroisades vues par les Arabes¹, Maalouf indique clairement l’intention qui l’anime : ne pas écrire « un nouveau livre d’histoire », mais « “le roman vrai” des croisades, de ces deux siècles mouvementés qui ont façonné l’Occident et le monde arabe, et qui déterminent aujourd’hui encore leurs rapports ». Le lecteur est ainsi averti qu’il se trouve en présence d’un ouvrage qui va raconter une période historique, non pour vérifier l’exactitude des événements, mais pour en extraire les éléments aptes à expliquer le monde actuel. La mention de « roman vrai », pour oxymorique qu’elle paraisse, vise...

    • LÉON L’AFRICAIN: Un roman chez les historiens (pp. 91-126)
      Laurent Broche

      Parmi les romans historiques d’Amin Maalouf,Léon l’Africainoffre une singularité remarquable : c’est le seul récit où un individu attesté raconte sa vie à la première personne. Bien d’autres figures importantes de ses romans renvoient à des personnages historiques. Ainsi, Omar Khayyam, le poète, mathématicien, astronome, et Hassan-Ibn al-Sabbâh, « le Vieux de la Montagne » de la secte des Assassins, que met en scèneSamarcande, ont vécu au XIesiècle. Mais ni l’un ni l’autre ne racontent leur histoire. C’est Benjamin O. Lesage – Américain d’origine française ayant perdu lors du naufrage duTitanicl’exemplaire original et unique...

    • L’ŒUVRE ROMANESQUE DE MAALOUF, UNE ŒUVRE IMPRESSIONNISTE ? (pp. 127-148)
      Monia Brahim

      Notre article est né d’une impression ressentie à la lecture du dernier ouvrage de Maalouf,Les désorientés. L’image des tableaux impressionnistes s’est imposée définitivement à nous en arrivant à la page 346 du roman et en lisant :

      Dix minutes plus tard, il était auprès d’elle. Tout était conforme au tableau qu’elle avait brossé – la brise, les pépiements, la couleur du café ainsi que son odeur. De plus, la table était garnie, et la chemise de nuit légèrement entrouverte².

      Les personnages de Gauguin, de Renoir, les figures de la vie quotidienne, en particulierLe déjeuner sur l’herbe³ de Manet,...

    • LES PROPHÉTIES D’AMIN MAALOUF (pp. 149-176)
      Caroline Mangerel

      DansLe premier siècle après Béatrice¹ (1992), Amin Maalouf dessine la vision d’un futur relativement proche où l’humanité dépérit par manque de filles et de femmes après la découverte d’une poudre qui augmente les chances d’un couple de concevoir un garçon. Cette « substance » multiplie la tendance déjà présente, notamment en Chine et en Inde, à privilégier les naissances mâles. Les femmes deviendront une denrée rare, une précieuse monnaie d’échange internationale dans un monde dont le déséquilibre grandissant force une guerre perpétuelle et qui voit une grande partie de sa population s’entretuer ou dépérir. C’est le narrateur, un spécialiste...

  6. Chapitre 3 PERSPECTIVES CULTURELLES, IDÉOLOGIQUES ET POLITIQUES
    • ÊTRES HYBRIDES DANS LÉON L’AFRICAIN ET LES JARDINS DE LUMIÈRE D’AMIN MAALOUF (pp. 179-208)
      Sanae El Ouardirhi

      Issue des études postcoloniales, l’hybridité est une notion clé pour comprendre les multiples déplacements identitaires, ainsi que les croisements linguistiques et culturels dus à l’accentuation des mouvements migratoires et à la contamination des modèles culturels. Le concept d’hybridité souligne le caractère mixte d’un objet, que ce soit une identité, une culture, une langue, un texte ou un personnage. Si les notions d’hybridation (processus) et d’hybridité (produit) aident à mieux comprendre les sociétés et les phénomènes politiques, historiques et sociaux, elles servent aussi à mieux appréhender l’évolution des cultures et des objets culturels – particulièrement les plus récents –, et à...

    • DE LA FRANCOPHONIE LITTÉRAIRE À LA POÉTIQUE DE L’INTERCULTUREL: Amin Maalouf au cœur de la « traversée des signes » (pp. 209-232)
      Isidore Pentecôte Bikoko

      Le parcours du manuscrit deSamarcande¹ est le symbole des migrations de savoirs orientaux dans le monde ; qu’il s’agisse de la culture ou du génie littéraire, on y découvre, dans un intervalle de neuf siècles, une histoire tapie dans l’oubli, au fond de l’Atlantique². C’est le regard a-temporel des univers singuliers qui finissent par se croiser, au gré des voyages d’hommes, mais de langues et de cultures aussi. C’est, en d’autres termes, une quête de l’ouverture, aussi visible et lisible dansLéon l’Africain³ que dansSamarcande. Bien plus, au carrefour de ces deux romans marqués du sceau de l’ouverture...

    • QUESTIONS POLITIQUES ET VISION CRÉPUSCULAIRE DE L’ORIENT DANS LES DÉSORIENTÉS (pp. 233-258)
      Abdelmounym El Bousouni

      De tous les romans de Maalouf,Les désorientésest celui où le politique occupe une position organique. On ajoutera qu’il est le seul roman à investir ouvertement le réel politique du monde arabe dans son actualité. Enfin, il est le roman où la dialectique entre politique et esthétique donne lieu à une poétique de l’inachevé, au contraire des autres romans de Maalouf. On pourrait conclure cette série de remarques en estimant que le dernier roman de Maalouf est dominé par une vision crépusculaire, fortement pessimiste.

      Cette vision spécifique semble naître de son ancrage direct, sans médiation, si ce n’est celle...

  7. PROLONGEMENTS
    • ENTREVUE AVEC AMIN MAALOUF (pp. 261-268)
      Rachel Bouvet, Soundouss El Kettani and AMIN MAALOUF

      Amin Maalouf, vous êtes l’auteur d’essais sociopolitiques, d’un essai historique, de romans, d’un récit autobiographique, d’un récit de science-fiction, de romans historiques, de romans divers, de livrets d’opéra. Vous avez été journaliste, vous êtes maintenant académicien. Comment définissez-vous l’écrivain contemporain ? et votre rôle d’écrivain contemporain ?

      – J’ai le sentiment, peut-être illusoire, d’une grande continuité dans mon parcours. À certains moments, j’aurais pu m’écarter de l’écriture pour suivre une carrière politique ou diplomatique, ou pour choisir un autre mode d’expression artistique tel que le cinéma. Finalement, j’ai toujours choisi de me consacrer à mon activité d’écrivain, avec tout juste...

    • ŒUVRES D’AMIN MAALOUF (pp. 269-270)
  8. BIBLIOGRAPHIE ANNOTÉE (pp. 271-282)
  9. NOTICES BIOGRAPHIQUES (pp. 283-287)
  10. Back Matter (pp. 288-288)