Genre et professionnalisation de la politique municipale

Genre et professionnalisation de la politique municipale: Un portrait des élues et élus du Québec

Anne Mévellec
Manon Tremblay
Copyright Date: 2016
Edition: 1
Pages: 304
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/j.ctt1f89sqh
  • Cite this Item
  • Book Info
    Genre et professionnalisation de la politique municipale
    Book Description:

    La proportion des femmes en politique municipale, bien qu’elle se soit accrue sensiblement au fil des dernières années, est encore faible. En effet, il n’y avait que 17 % de mairesses et 32 % de conseillères municipales au Québec en 2013. Qui sont les élues et les élus municipaux ? Leurs pratiques et leurs perceptions varient-elles selon le genre ? À partir d’une enquête menée auprès de plus de 500 élues et élus municipaux dans une quarantaine de villes moyennes et grandes du Québec, les auteures proposent une analyse du personnel politique sous l’angle de la professionnalisation, dans une perspective sensible au genre. Elles étudient ainsi la professionnalisation de manière comparative pour les femmes et les hommes, mais aussi les dispositifs sociaux qui encadrent et modèlent la professionnalisation des unes et des autres. Proposant plusieurs extraits d’entretiens avec des mairesses, des maires, des conseillères et des conseillers municipaux, l’ouvrage expose les caractéristiques nécessaires à l’accès au mandat, les conditions d’exercice des mandats municipaux et la conception du rôle politique municipal. Il suscitera l’intérêt des chercheures et des chercheurs des domaines de la politique, de la sociologie ou des études de genre, des élues et des élus et des fonctionnaires municipaux ainsi que de toute personne qui s’intéresse à la politique municipale.

    eISBN: 978-2-7605-4467-3
    Subjects: Political Science
    × Close Overlay

Table of Contents

Export Selected Citations
  1. Front Matter (pp. I-VI)
  2. Préface (pp. VII-XII)
    Winnie Frohn
  3. Remerciements (pp. XIII-XIV)
  4. Table of Contents (pp. XV-XVIII)
  5. Liste des figures et tableaux (pp. XIX-XX)
  6. Liste des sigles et acronymes (pp. XXI-XXII)
  7. Introduction (pp. 1-18)

    Le monde municipal québécois a connu d’importantes transformations institutionnelles depuis la politique de réorganisation territoriale municipale des années 2000, aussi appelée « réforme Harel ». La réduction du nombre de municipalités, mais surtout la consolidation des principaux pôles urbains du Québec, a changé le découpage et le portrait municipal de la province. À titre d’exemple, il existe désormais dix municipalités de plus de 100 000 personnes. Dans la foulée de la création de ce nouveau contexte institutionnel, la simultanéité des scrutins municipaux a été progressivement instaurée afin de susciter un grand rendez-vous démocratique (Breux et Bherer, 2011, p.10). Ce rendez-vous...

  8. CHAPITRE 1 État du savoir sur la sociologie des élues et élus municipaux (pp. 19-42)

    Historiquement, quelques-uns des travaux marquants en sciences politiques aux États-Unis ont développé leurs théories sur la distribution du pouvoir à travers l’étude d’exemples locaux, qu’il s’agisse de l’approche élitiste (Hunter, 1953) ou pluraliste (Dahl, 1961). Plus récemment, le repérage du passage du « gouvernement » à la « gouvernance » (proposé notamment par Le Galès, 1995, et abondamment repris par d’autres depuis, dont Andrew et Goldsmith, 1998) s’est également appuyé sur la compréhension du fonctionnement des grandes villes et de l’action publique urbaine. Plusieurs modèles théoriques ont ainsi pu être développés et testés tant en Amérique du Nord qu’en Europe,...

  9. CHAPITRE 2 Accès à l’Hôtel de Ville, profils et trajectoires (pp. 43-86)

    Chercher à identifier des signes de professionnalisation au sein du personnel politique municipal nécessite d’abord et avant tout de pouvoir dresser le portrait de celles et ceux qui sont aux commandes des villes. Le fait que le municipal soit le palier le plus proche, sur le plan géographique, de la population, n’empêche pas certaines barrières à l’accès à l’Hôtel de Ville. Comme nous allons le voir, loin d’être un recrutement ouvert qui serait caractérisé par des passages fluides entre n’importe quelle sphère de la société et les rangs du conseil municipal, comme le postule une vision amateur de la démocratie...

  10. CHAPITRE 3 Conditions d’exercice des mandats municipaux (pp. 87-120)

    Le chapitre précédent a permis de dresser les caractéristiques et les conditions de l’élection du personnel politique municipal québécois, en montrant des différences entre les profils des femmes et des hommes ayant accédé à l’Hôtel de Ville. Si quelques écarts sur la base du genre permettent de parler de « carrières de genre » (bien qu’avec prudence), le poste politique n’est guère la source de particularités substantielles. Fortes de ce portrait, nous nous penchons désormais sur l’activité au quotidien de ces femmes et de ces hommes. Il y a fort à parier que le genre poursuive ses effets de partition,...

  11. CHAPITRE 4 Conseillères et conseillers municipaux (pp. 121-188)

    Les chapitres précédents ont présenté les logiques qui sous-tendent l’accès aux mandats politiques municipaux ainsi que les enjeux pratiques de leur exercice. Cette analyse a permis de mettre au jour un certain nombre d’écarts entre les femmes et les hommes dans leur cheminement vers le pouvoir politique municipal, des écarts qui revêtent tout leur sens à la lumière du régime du genre, tout en l’alimentant en retour. Ces éléments en tête, nous proposons dans ce quatrième chapitre d’aborder la tâche des conseillères et des conseillers municipaux sous un autre angle, soit celui du rôle, ce qui nous amènera à examiner...

  12. CHAPITRE 5 Mairesses et maires (pp. 189-242)

    Ce chapitre est consacré aux mairesses et aux maires des villes moyennes et grandes du Québec. Les conditions matérielles des mandats qui permettent notamment aux mairesses et aux maires d’occuper ce poste à temps plein et d’en retirer leur principal revenu offrent l’occasion d’examiner celles et ceux qui semblent disposer des conditions les plus favorables à la professionnalisation. Toutefois, à ces conditions matérielles s’ajoutent d’autres éléments qui caractérisent tout autant la particularité du rôle mayoral au Québec. Loin de se résumer à une simple variation d’intensité, le passage du statut de conseillère ou de conseiller à celui de mairesse ou...

  13. Conclusion (pp. 243-250)

    Au terme de cet ouvrage, la double entrée par la professionnalisation et par le genre s’est avérée être une stratégie de recherche tout à fait féconde, et ce, pour au moins deux raisons. D’une part, elle a permis de reprendre et de dépasser les travaux sur les femmes en politique municipale réalisés par Évelyne Tardy au cours des années 1980 et 1990, et de proposer certaines mises à jour quant à la manière dont le régime du genre se manifeste dans les Hôtels de Ville québécois. À titre d’illustration, plus aucune mairesse rencontrée n’évoque l’économie familiale comme modèle de gestion...

  14. ANNEXE 1 Municipalités retenues dans l’enquête et leur population (recensement 2011) (pp. 251-252)
  15. ANNEXE 2 Guide d’entrevue (pp. 253-254)
  16. Bibliographie (pp. 255-279)
  17. Back Matter (pp. 280-280)

Access

You are not currently logged in.

Login through your institution for access.

login

Log in to your personal account or through your institution.