Access

You are not currently logged in.

Login through your institution for access.

login

Log in to your personal account or through your institution.

Les dialogues platoniciens chez Plutarque

Les dialogues platoniciens chez Plutarque: Stratégies et méthodes exégétiques

XAVIER BROUILLETTE
ANGELO GIAVATTO
Volume: 43
Copyright Date: 2010
Published by: Leuven University Press
Pages: 174
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/j.ctt9qdz3z
Find more content in these subjects:
  • Cite this Item
  • Book Info
    Les dialogues platoniciens chez Plutarque
    Book Description:

    The issue of Plutarch's Platonism is a crucial topic for both specialists in Plutarch and for those interested in Plato.While previous publications on this issue focus on the faithfulness of Plutarch to Platonic philosophy and how Platonic theses are presented in the Middle Platonism, this volume attempts, through a multifaceted approach, to focus on how and why Plutarch uses the words of Plato in the Moralia.

    eISBN: 978-94-6166-000-8
    Subjects: Philosophy
    × Close Overlay

Table of Contents

Export Selected Citations
  1. Front Matter (pp. I-IV)
  2. PRÉFACE (pp. V-VIII)
  3. Table of Contents (pp. IX-X)
  4. Les dialogues platoniciens chez Plutarque. Une introduction (pp. 1-26)
    Xavier Brouillette and Angelo Giavatto

    La relation de Plutarque à Platon apparaît problématique, car médiatisée par deux éléments fondamentaux intrinsèquement reliés. D’abord, ce rapport s’établit à travers une tradition complexe qui est celle du platonisme et de son support institutionnel que fut l’Académie. Le « platonisme de Plutarque » qui donna lieu à plusieurs études nous permet, notamment, de situer Plutarque dans l’histoire des idées et de mesurer son importance, voire son originalité. Cette lecturehistoriquepeut éclairer le rapport de Plutarque à une tradition précise, mais elle n’éclaire toutefois pas la relation directe de Plutarque à Platon à travers la lecture des textes du...

  5. SECTION 1 PLATON ET LE CONTEXTE RELIGIEUX:: LES DIALOGUES PYTHIQUES
    • APOLLON AU-DELÀ DE TOUT CE QUI EST VISIBLE: PLUTARQUE ET RÉPUBLIQUE 6, 509B (pp. 29-46)
      Xavier Brouillette

      De tous les passages obscurs que nous a laissés Platon dans ses dia logues, l’af-firmation de laRépubliqueselon laquelle l’idée du Bien serait « au-delà de l’essence (έπέκεινα тήςούσίας) » (Resp.6, 509b) constitue certainement l’une des plus intéressantes puisqu’elle nous porte, pour reprendre le mot de Franco Ferrari, « au coeur même de la philosophie pla tonicienne ».¹ Notre interprétation de ce passage est toutefois fortement influencée par celle des néoplatoniciens qui ont identifié ce Bien hyper-essentiel de laRépubliqueà l’Un de la première hypothèse duParménide.² John Whittaker a sur ce point tenté d’en cerner l’interprétation...

    • LA CONSTRUCTION DU PLATONISME DANS LE DE E APUD DELPHOS DE PLUTARQUE (pp. 47-62)
      Franco Ferrari

      Dans un ouvrage publié en 1995 où je présentais la fonction duDe E apud Delphosau sein du projet philosophique de Plutarque, j’ai soutenu que ce texte pouvait être assimilé à une sorte deprogrammeou même demanifestephilosophique. Cette conviction s’appuyait sur le fait que Plutarque délimite dans ce texte les contours généraux de son platonisme, établissant les conceptions et les principes auxquels il entend se conformer et auxquels il se conforme effectivement dans ses principales oeuvres philosophiques.¹ Aujourd’hui, quelques années plus tard, il me semble que ce jugement s’avère encore valide et j’aimerais le reprendre en ten tant d’apporter de nouveaux...

  6. SECTION 2 PLATON ET LA DISCUSSION SUR LA NATURE DE L’ÂME CHEZ PLUTARQUE
    • ASPECTS DE L’EXÉGÈSE DUALISTE DE PLATON PAR PLUTARQUE (pp. 65-74)
      John Dillon

      Plutarque, comme presque tous les autres platoniciens de l’Antiquité, se présente simplement (et sans doute le croyait–il) comme un exégète fidèle des doctrines du Maître. Dès les premières lignes de son traitéSur la génération de l’âme dans le Timée,¹ il s’oppose fortement à des penseurs de l’Ancienne Académie tels que Xénocrate ou Crantor, qu’il présente comme faisant usage de plusieurs subtilités afin de promouvoir leurs propres doctrines en corrompant la véritable pensée de Platon. Le passage suivant, qui traite du problème de la véritable signification de la description faite par Platon de la génération de l’âme, est assez...

    • PLUTARQUE ET L’IMMORTALITÉ DE L’ÂME (pp. 75-90)
      Mauro Bonazzi

      À l’époque impériale, une époque marquée par des problèmes d’identité et par le besoin de redéfinir sa propre position philosophique dans un panorama en rapide évolution, la doctrine de l’âme en est venue à acquérir un rôle de plus en plus fondamental. Comme le remarquent tous les lecteurs de Platon, le thème de laΨυχή et les questions relatives à sa nature et son immortalité reviennent à plusieurs reprises dans les dialogues et sont abordés selon diverses perspectives, éthiques ou métaphysiques, à l’aide de démonstrations argumentées ou de mythes. L’âme occupe une position centrale dans la philosophie de Platon et constitue...

  7. SECTION 3 PLATON ET LA CRÉATION DU DISCOURS PHILOSOPHIQUE CHEZ PLUTARQUE
    • ARGUMENTS NON-LINÉAIRES ET PENSÉE EN CERCLES. FORME ET ARGUMENTATION DANS LES QUESTIONS PLATONICIENNES DE PLUTARQUE (pp. 93-116)
      Jan Opsomer

      Les Platonicae quaestiones forment dix ζητήματα séparés, ou « discussions », sur des difficultés particulières (une par ζητήμα, généralement), relevées dans des passages spécifiques de l’oeuvre de Platon. ζητήματα est le nom d’un genre littéraire établi, défini par des règles propres.¹ Chaquequaestioest introduite par une question relative à un passage spécifique. Celle–ci est suivie d’un certain nombre de réponses ou solution(λύσειξ),² introduites par des particules et des formules conventionnelles. Il n’y a ni cadre dramatique, ni histoire, ni porte-parole pour exprimer les différents points de vue et l’intervention de l’auteur est minimale. Ce dernier signale sa préférence essentiellement à...

    • LE DIALOGUE DES SOURCES DANS LES QUESTIONS PLATONICIENNES DE PLUTARQUE (pp. 117-130)

      Dans leBanquetde Platon, après avoir prononcé son éloge d’Éros, Aga thon est interrogé pour la deuxième fois par Socrate. En 201a, ce dernier s’adresse à lui de la manière suivante :

      Rappelle-toi maintenant à quoi tu as, dans ton discours, déclaré que se rapportait Éros. Si tu le souhaites, je vais te le rappeler moi-même. Tu nous racontais à peu près, je crois, que les dieux avaient réglé leurs différends grâce à l’amour du beau, car il ne saurait y avoir d’amour du laid. C’est à peu près ce que tu as dit, n’est-ce pas ? (οίμαι γάρ...

    • RÉPERTOIRE DES CITATIONS DE PLATON DANS LES MORALIA (pp. 131-142)
      Angelo Giavatto

      Dans cette annexe, nous nous proposons, après Helmbold & O’Neil et Jones, de publier un répertoire complet des citations ducorpusplatonicien dans lesMoraliade Plutarque. Contrairement aux index de Helmbold & O’Neil et de Jones, nous fournissons un index ordonné à partir des passages desMoralia(cités en suivant la pagination traditionnelle de l’édition de Frankfurt de 1599) et non pas de ceux ducorpusplatonicien. Lesspuriaou les ouvrages d’attribution incertaine se trouvent à la fin, en plus petit caractère. Nous nous sommes limités à indexer les citations platoniciennesreconnaissables; nous n’avons pas listé lesloci...

  8. ABRÉVIATIONS BIBLIOGRAPHIQUES (pp. 143-158)
  9. INDEX LOCORVM (pp. 159-164)
  10. Back Matter (pp. 165-170)