Access

You are not currently logged in.

Access your personal account or get JSTOR access through your library or other institution:

login

Log in to your personal account or through your institution.

Power in Ruanda

Helen Codere
Anthropologica
New Series, Vol. 4, No. 1, Power in Complex Societies in Africa (1962), pp. 45-85
DOI: 10.2307/25604523
Stable URL: http://www.jstor.org/stable/25604523
Page Count: 41
  • Subscribe ($19.50)
  • Cite this Item
Power in Ruanda
Preview not available

Abstract

L'organisation sociale et politique de la société ruandaise d'avant 1959 est ici étudiée en terme de pouvoir, pouvoir étant défini: l'habilité d'un individu à infliger un dommage physique à un autre ou à le déposséder. Cette vie sociale et politique était caractérisée par un monopole du pouvoir exercé par la minorité aristocratique des Tutsi, tandis que la caste des Hutu, formant quatre-vingts pour cent de la population, était opprimée et exploitée, demeurant quand même soumise par nécessité. Ce tableau de la société ruandaise diffère de celui tracé par Maquet. Il s'écarte aussi des vues de Fortes, de Radcliffe-Brown et d'Evans-Pritchard sur le type de système politique au Ruanda. En 1959 et en 1960, ce pays subit une révolution qui renversa l'ancienne structure de pouvoir. Ce furent l'administration européenne et l'évolution sociale et culturelle qui, directement ou indirectement, amenèrent ce renversement ainsi que la prédominance des Hutu. Les enquêtes sur place, durant cette période, et particulièrement les réponses et commentaires aux questionnaires sont ici utilisés pour expliquer (a) la nature de l'ancienne et de la nouvelle conception du pouvoir, (b) la classification de vues opposées sur le pouvoir, selon l'appartenance aux castes Tutsi, Hutu ou Twa, (c) la présence, dans chacun des groupes mentionnés, d'attitudes traditionnelles et anti-traditionnelles relativement au pouvoir. L'interprétation de la société ruandaise à partir de la notion de pouvoir semble bien expliquer sa continuité et ses changements, même ses changements révolutionnaires. Ce serait donc une interprétation fonctionnelle.

Page Thumbnails

  • Thumbnail: Page 
[45]
    [45]
  • Thumbnail: Page 
46
    46
  • Thumbnail: Page 
47
    47
  • Thumbnail: Page 
48
    48
  • Thumbnail: Page 
49
    49
  • Thumbnail: Page 
50
    50
  • Thumbnail: Page 
51
    51
  • Thumbnail: Page 
52
    52
  • Thumbnail: Page 
53
    53
  • Thumbnail: Page 
54
    54
  • Thumbnail: Page 
55
    55
  • Thumbnail: Page 
56
    56
  • Thumbnail: Page 
57
    57
  • Thumbnail: Page 
58
    58
  • Thumbnail: Page 
59
    59
  • Thumbnail: Page 
60
    60
  • Thumbnail: Page 
61
    61
  • Thumbnail: Page 
62
    62
  • Thumbnail: Page 
63
    63
  • Thumbnail: Page 
64
    64
  • Thumbnail: Page 
65
    65
  • Thumbnail: Page 
66
    66
  • Thumbnail: Page 
67
    67
  • Thumbnail: Page 
68
    68
  • Thumbnail: Page 
69
    69
  • Thumbnail: Page 
70
    70
  • Thumbnail: Page 
71
    71
  • Thumbnail: Page 
72
    72
  • Thumbnail: Page 
73
    73
  • Thumbnail: Page 
74
    74
  • Thumbnail: Page 
75
    75
  • Thumbnail: Page 
76
    76
  • Thumbnail: Page 
77
    77
  • Thumbnail: Page 
78
    78
  • Thumbnail: Page 
79
    79
  • Thumbnail: Page 
80
    80
  • Thumbnail: Page 
81
    81
  • Thumbnail: Page 
82
    82
  • Thumbnail: Page 
83
    83
  • Thumbnail: Page 
84
    84
  • Thumbnail: Page 
85
    85